RG-16a Le sionisme

“RG : Alors, Bernard, le sujet de ce soir, alors il semblerait qu’on va parler d’un sujet qui est brulant d’actualité : le mouvement sioniste à travers le monde, ce mouvement qui a embrigadé les Juifs, et les Juifs qui, soi-disant, est le peuple choisi de Dieu, d’un Dieu qui a porté le nom de Yahvé, Élohim, Jéhovah, …”

 

En Français vous lisez la transcription manuelle de la conférence de BdM, dans une autre langue la traduction par une intelligence artificielle (AI) de cette transcription manuelle, donc le résultat est à interpréter avec discernement.

Première partie

Richard Glenn (RG) : Alors, Bernard, le sujet de ce soir, alors il semblerait qu’on va parler d’un sujet qui est brulant d’actualité : le mouvement sioniste à travers le monde, ce mouvement qui a embrigadé les Juifs, et les Juifs qui, soi-disant, est le peuple choisi de Dieu, d’un Dieu qui a porté le nom de Yahvé, Élohim, Jéhovah, qui a toujours réclamé des sacrifices humains, des sacrifices des agneaux les plus purs, qui a jeté dans l’abîme de la Terre, dans les feux, tous ceux qui étaient infidèles, les impies.

Ce mouvement sioniste qui met à bout de nerfs certains peuples ; à peu près tous les vingt-cinq, trente ans, il se passe un mouvement contre les Juifs, on a connu celui d’Hitler, on en a connu d’autres avant, et actuellement en France, il y a un mouvement aussi qui est réveillé actuellement : l’antisémitisme. Je me demande si des fois, ils ne se l’attirent pas un peu, les Juifs, et pourquoi ce peuple qui est choisi depuis des siècles et des siècles, qui n’avait pas de pays, a réussi à survivre malgré tout ça, il y a du mystère là-dessous.

Bernard de Montréal qui est quand même bien informé dans les domaines ésotériques, je lui demande ce soir de nous éclairer sur : C’est quoi… Que sur cette planète Terre, il a fallu qu’il y ait un peuple, ça vient-il de lui ça, qu’il vive ça, ou vraiment il y a quelque chose de cosmique qui accompagne le pouvoir de ce peuple-là ?

Bernard de Montréal (BdM) : Bon, c’est une grande question le problème Juif ! D’abord, pour comprendre le problème de l’évolution, de l’évolution des nations, il ne faut pas lire la Presse ! Pour comprendre le problème des nations, l’évolution des nations, Il faut avoir une vue d’ensemble de l’évolution des nations, et comprendre les lois cosmiques qui affectent l’intelligence des nations et la personnalité des nations.

Les nations sur le plan cosmique sont considérées un peu comme des individus, alors ils ont des stages d’évolution, ils passent de l’enfance à la maturité, à la maturité et puis éventuellement à la sénilité, et il y a certaines nations qui ont été choisies. Employer le mot “choisi”, ça commence à être délicat, parce que quand on dit à un peuple ou à un individu qu’il est choisi, c’est par rapport à un autre.

Ça fait que les nations font le même péché que les Hommes, quand on leur dit qu’ils sont choisis ils se prennent pour un autre, puis les Juifs naturellement se prennent pour un autre, mais sur le plan cosmique, le peuple Juif sur le plan universel, le peuple Juif a effectivement été choisi, dans ce sens qu’il a été attribué au peuple Juif des connaissances ésotériques hermétiques particulières, qui avaient une fonction historique dans le développement psychologique de la nation Juive, pour permettre éventuellement à cette nation de devenir un centre mondial de pensées nouvelles – mondiales, dans son temps, dans leur temps à eux autres, mais “mondiales” au niveau cosmique, ça vient jusqu’à aujourd’hui – pour permettre que se greffent à l’évolution de ce peuple, à travers les âges, des évènements historiques de proportion mondiale, comme durant la deuxième guerre mondiale, ou de proportion régionale comme dans les temps anciens du Moyen Âge, ou durant la période Romaine, où la vie de ce peuple devenait un paramètre d’exécution de la planification planétaire de l’évolution de notre civilisation.

Alors sur les autres plans, les Intelligences qui dirigent l’évolution de toutes les planètes – incluse la planète Terre – ont attribué à des initiés, ou à un initié, Moïse, par exemple, des facultés de perceptions extrasensorielles qui lui ont permis à cet homme-là, de rattacher à sa personnalité des valeurs fondamentales pour le temps, qui devaient servir à l’exécution du plan cosmique planétaire. Et le peuple Juif est devenu automatiquement le berceau de cette nouvelle connaissance, et comme j’ai dit tout à l’heure, se sont greffés à cette psychologie nationale, religieuse, des évènements qui ont servi à la construction et à la destruction de certaines phases historiques du monde Occidental.

Alors pour comprendre l’évolution d’une nation il faut voir clair, c’est-à-dire qu’il faut parler, communiquer, entreprendre un dialogue avec les Intelligences qui sont sur d’autres plans, qui sont dans des mondes parallèles, et qui travaillent avec l’évolution de l’Homme, qui travaillent à l’intérieur des cadres de l’évolution de l’Homme, et qui sont responsables pour l’exécution des plans historiques de l’Humanité, à quelque échelle que ce soit.

De sorte que ce qui est transmis aux initiés dans ces temps-là, ce qui est interprété par les grands prêtres dans ces temps-là, sert de matériel exclusif à cette nation-là, pour leur permettre de développer une fondation psychologique, religieuse et philosophique et même hermétique, qui devient pour cette nation-là le ciment qui les tient ensemble et qui leur permet à eux, dans le cas des Juifs, de passer à travers des épreuves et des évènements qui ont été très difficiles.

Le peuple Juif a souffert pour plusieurs raisons. Alors pour comprendre la souffrance de l’humanité, la souffrance des Hommes ou la souffrance d’un peuple, il faut voir les choses telles qu’elles sont, c’est-à-dire qu’il faut les voir sur le plan karmique. Alors quand on dit que le peuple Juif s’attire des bosses, ce n’est pas que le peuple Juif s’attire des bosses, ce qui se produit c’est que les individus qui s’incarnent dans le peuple Juif s’attirent des bosses, ce n’est pas pareil !

Le peuple Juif c’est un des plus grands peuples de la Terre, en tant que race, en tant qu’Homme racial, parce que la fonction de ce peuple-là a été justement une fonction qui a permis à l’Humanité de progresser très rapidement vers la compréhension psychologique du concept de l’unité, testé dans l’évolution pas supramentale, mais mentale de sa religion.

Alors le peuple Juif, le peuple Juif, et le Juif individu, c’est deux paires de manches différentes. Le peuple Juif est un des plus grands peuples de la Terre, mais les individus qui constituent, qui composent ce peuple, attirent sur l’image de ce peuple certaines opprobres, à cause de leur incapacité psychologique d’individualiser leur réalité religieuse et leur réalité ésotérique, et les mettent à l’épreuve de la réaction communautaire, sociale, collective, des peuples environnants, des “Gentils”, qu’ils appellent, et c’est normal que les réactions soient et furent ce qu’elles ont été.

Alors quand on parle du peuple Juif, il faut séparer l’individu Juif, l’individu Juif qui est de par sa culture, de par ses notions un individu qui peut aider à l’image du peuple Juif ou à la dégringolade de l‘image du peuple Juif, mais le peuple Juif lui-même est un des plus grands peuples de la planète.

RG : L’enseignement hermétique dont vous parliez tantôt, fait souvent référence à un seul Dieu, d’ailleurs c’est un des peuples qui a amené le monothéisme, un seul Dieu, mais ce Dieu qu’on appelle Jéhovah, Yahvé… est très querelleur, agressif, sans pardon, il n’y a pas de demi-mesure avec lui ?

BdM : Le Dieu qu’on a, c’est toujours le Dieu qui est égal à notre image ! Tu ne vas pas arriver dans une tribu africaine pour leur parler d’un Dieu qui est intelligence puis qui est amour, puis qui est à l’image de l’Homme moderne. Dieu change avec les temps ! Les gens ne comprennent pas ça !

Alors le Dieu qui était donné aux Atlantes, le Dieu qui était donné aux Égyptiens, le Dieu qui était donné aux Sumériens…. Le Dieu qui est donné à l’Homme, il est toujours à l’image de l’Homme ! Le Dieu le plus évolué qui ait été donné à l’Homme, c’était le Dieu qui a été conçu et apporté en image psychologique et sous forme symbolique par le Nazaréen, Jésus Christ de Nazareth. Ça, c’est le Dieu qui a le plus de bon sens jusqu’ici, ce n’est pas fini encore. Ça, c’est lui là, c’est celui qui a le plus de bon sens parce qu’il contient, il représente les grandes valeurs humaines que tous les Hommes, pour sauvegarder leur identité et sauvegarder l’harmonie dans la société, ont besoin, s’ils veulent vivre en paix, exemple : l’amour.

Ça fait que si tu as un peuple qui vit en amour, à ce moment-là c’est facile de prendre ton intelligence puis de l’harmoniser à ton amour, puis c’est facile de prendre ta volonté, puis d’organiser ta société en fonction de l’Intelligence et de l’Amour. Mais tant que le concept de l’Amour n’était pas descendu par les initiés sur la planète Terre, le Dieu qu’on avait, c’était un Dieu qui était dégueulasse, qui était tout de travers, mais qui servait psychologiquement, fonctionnellement à donner certains attributs à la race qui était réceptrice de cette doctrine ésotérique là. Et puis on arrive au vingtième siècle avec nos IBM puis nos Boeing 747, ben là, le concept de Dieu qu’on a eu dans le passé, ben, lui ici, va changer.

RG : Est-ce que le peuple Juif sera encore là pour accueillir ce nouveau visage de Dieu ?

BdM : C’est là le problème.

RG : Parce qu’on sait que dans la Bible, on a… BdM : Le peuple Juif a été forcé psychologiquement de retarder la compréhension interne de sa doctrine, parce que la doctrine qu’il possédait était une doctrine qui avait été donnée par un initié. Puis quand un initié donne une doctrine à un peuple et qu’un autre initié vient après pour donner encore une autre doctrine, à l’intérieur du même peuple, le peuple n’est pas obligé, par les lois de l’évolution, d’accepter la doctrine du deuxième initié.

Ça fait que le peuple Juif n’était pas obligé, de par son initiation cosmique solaire et mercurienne, d’accepter la doctrine christique. Mais le Christ, il fallait bien qu’il naisse quelque part, ça fait qu’il est né à Jérusalem c’était la meilleure place dans le temps, puis il a commencé son job de là, puis sa doctrine a servi à la formation de la chrétienté, puis ça c’était son job.

RG : Le premier initié du peuple Juif, celui qui a amené la première doctrine c’est qui ? Moïse ?

BdM : C’est Moïse. Ils ont contacté Moïse, ils lui ont dit comment est-ce que ça fonctionnait, puis ils lui ont dit ça à l’intérieur du cadre que Moïse pouvait comprendre, et qu’il pouvait donner à son peuple ! Ils ne sont pas pour dire à un initié des choses que l’initié ne peut pas donner au peuple, parce que le peuple ne pourrait pas le comprendre ! L’initié est toujours à la mesure du peuple, ça fait que Moïse était à la mesure du peuple Juif comme le Christ était à la mesure des gens de son temps, puis comme les initiés d’aujourd’hui vont être à la mesure des gens d’aujourd’hui, puis comme les initiés en 2050 vont être à l’échelle des gens de ce temps-là.

Les initiés sont toujours… Ce sont des canaux les initiés ! Vous autres vous cherchez toujours la vérité, puis les gens cherchent la vérité ! Évidemment qu’il y a de la vérité dans ce que les initiés disent. Mais la vérité que les initiés disent est totalement sujette à l’évolution historique de la psychologie consciente et conscientisante des masses en évolution ! Ce qui était vrai voilà deux-mille ans, aujourd’hui c’est encore vrai mais c’est dépassé, puis ça va être la même chose dans deux-mille ans.

RG : La Volonté, l’Intelligence, et le Christ a apporté l’Amour, le prochain initié apportera quoi ?

BdM : Le prochain initié apportera la conception nouvelle et irréductible de la nécessité à l’Homme d’être totalement conscient du supramental, qui est le “repositoir” total de l’intelligence qui permet la compréhension totale des principes de la Volonté, de l’Amour et de l’Intelligence, et qui permet à l’Homme nouveau qui évolue au lieu d’involuer, de former un axe entre l’âme, la personnalité puis l’ego, et de pénétrer dans les plans éthériques qui travaillent avec la lumière.

Si tu n’as pas d’Intelligence, même si t’avais l’Amour et que tu aies la Volonté, tu vas être un “sans-dessein”. L’Intelligence est essentielle, mais pas l’intelligence de l’ego ! L’Intelligence de la lumière. Pas l’amour de l’ego ! L’Amour du principe de l’énergie. Pas la volonté de l’ego ! La Volonté du principe de l’énergie. L’Homme est rendu à ce point-là.

RG : Pour l’Homme, il y a trois principes fondamentaux, l’Intelligence, la Volonté et l’Amour.

BdM : Oui.

RG : Il n’y en aura jamais d’autres ?

BdM : Ah ! Il va y en avoir d’autres, mais les autres Alephs ne sont pas manifestés encore, attendez un peu. Les principes d’Amour puis de Volonté, ce sont des principes fondamentaux, ce sont des principes universels qui sont créés en manifestation lorsque les feux Alephiques sortent de l’univers central, attendez que ça sorte, puis ça ne va pas sortir tout de suite, on n’a même pas fini le troisième !

Quand les trois principes vont avoir été attribués à toutes les échelles de l’évolution sur la planète Terre, comme dans les autres cosmos, à ce moment-là il y aura un autre Aleph qui montrera sa fraise, puis on aura un autre principe qu’on ne connaît pas aujourd’hui, puis après ça, on dira que c’est un autre “Dieu” !

RG : Les Alephs montrent leur fraise… l’un après l’autre ? (rires du public).

BdM : Les Alephs sont des feux universels. Les Alephs sont l’énergie indescriptible qui existe à l’intérieur de l’univers central qui est couronné par un champ de gravité qui empêche la lumière de sortir. Alors à un certain moment, au cours des temps, les Alephs se manifestent.

Alors l’Aleph de la Volonté s’est manifesté, l’Aleph de l’Amour s’est manifesté, l’Aleph de l’Intelligence s’est manifesté, parce que l’Homme a besoin… d’ailleurs toute forme complexe d’intelligence a besoin de Volonté, d’Amour et d’Intelligence, pour organiser son matériel évolutionnaire, c’est pour ça que les trois premiers Alephs sont sortis, sont devenus pour l’Homme la trinité, sont devenus pour l’Homme ce qu’on appelle “Dieu”.

Mais l’Homme n’a pas compris qu’est-ce que c’est Dieu ! Parce que l’Homme pense que Dieu c’est de l’énergie, mais Dieu ce n’est pas de l’énergie, Dieu n’est pas énergie ! Dieu est force. Quand l’Homme comprendra que Dieu n’est pas énergie, que Dieu est force, l’Homme se servira de la force en lui pour déplacer l’énergie ! Quand ce sera le temps, au cours des âges, lorsque les univers inhabités seront prêts à être habités, à ce moment-là il y aura la manifestation d’un autre Aleph, que personne ne connaît, même pas les fils de la lumière, et à ce moment-là cet Aleph-là se manifestera et ce sera une nouvelle étape pour l’évolution de ces mondes inhabités.

Mais à ce moment-là l’Homme, quand je dis l’Homme, je parle des Hommes sur la planète ou sur d’autres planètes, qui seront prêts à vivre dans ces univers inhabités là, vivront dans une trinité absolue de conscience unitaire au niveau de la Volonté, de l’Amour et de l’Intelligence. À ce moment-là l’Aleph se manifestera, ce sera une autre continuité dans l’évolution.

RG : Les fils de la lumière, c’est quoi ?

BdM : Les fils de la lumière, ce sont les Hommes sur la planète Terre ou sur d’autres planètes qui savent ce qui se passe dans le cosmos. Ce n’est pas plus compliqué que ça, ne cherchez pas des doctrines ésotériques ou occultes, les patentes à tout casser ! Les fils de la lumière, ce sont ceux qui vivent, qui travaillent avec les énergies de la lumière, puis les énergies de la lumière sont des énergies, c’est une intelligence ! Ce sont des entités en évolution dans des mondes extrêmement parfaits, qui ont été empêchés de travailler directement avec l’Homme parce que l’Homme devait développer son “self”, ego qui a donné naissance à l’involution jusqu’à aujourd’hui, et maintenant les forces de la lumière commencent à revenir en contact télépathique avec les Hommes.

De sorte que les Hommes deviennent les fils de la lumière, et une fois que les Hommes deviennent les fils de la lumière, parce qu’ils travaillent avec la lumière, ils s’en vont vers la lumière, c’est ce qu’on appelle l’évolution. Mais ceux qui vont entrer… Les Hommes qui vont entrer en contact avec la lumière, ne vont pas entrer en contact avec la lumière au niveau et à l’intérieur des cadres de la petite psychologie spirituelle, égoïque, occulte, ésotérique, qu’ils ont dans leur p’tite tête là ! Tu sais, la p’tite tête là, les p’tits orgueilleux !

Parce qu’on est tous des “péteux” les Hommes, on est tous des orgueilleux, puis on veut tous être des saints, puis on veut tous des pouvoirs, puis on veut tous faire bien des grosses affaires, mais quand la lumière passe, puis que ça nous fait résonner les corps, on chie dans nos culottes, c’est seulement une évolution. Mais moi, je vous le dis “straight” (franchement) (rires du public).

RG : En chacun de nous, on a justement l’intelligence, la volonté et l’amour, en chacun de nous on a la perception de Dieu en soi, comment peut-on adhérer aux fils de la lumière ? Comment peut-on devenir fils de la lumière en sachant qu’on a ce qu’il faut ?

BdM : On est fils de la lumière en potentiel, puis on devient fils de la lumière quand on met de côté notre ego, puis qu’on ouvre la lumière !

RG : Quand on met de côté notre ego, on dirait qu’il faut plutôt agir sur l’amour que sur le reste ?

BdM : Quand je vous dis… Tu sais, j’emploie des mots, je parle vite, je suis obligé de parler vite parce que je suis une machine à parler, mais ce que je veux dire… Parce que je suis obligé de revenir parce qu’on dit que j’ai dit ça, puis ce n’est pas ça que je veux dire parce que les gens ne disent jamais ce que je veux dire, ils disent toujours d’autres choses que je veux dire ! Mais quand je veux dire qu’on doit devenir des fils de lumière et qu’on doit mettre de côté notre ego, je ne veux pas dire qu’on doit mettre de côté notre ego et puis devenir des mystiques, puis des mangeurs de “bines” (haricots), ce n’est pas ça que je veux dire.

Je veux dire que la lumière, elle rentre, puis elle rentre, puis elle rentre, elle fait son travail, puis elle fait son travail, puis elle fait son travail, c’est elle qui transmute l’ego, puis quand la lumière a transmuté l’ego, ben, l’ego est en harmonie avec la lumière. À ce moment-là l’ego, l’âme puis la personnalité sont UN.

Avant ça, chercher à mettre l’ego de côté puis détruire l’ego pour faire passer des p’tits tests de valeur, ça fait partie de la spiritualisation de l’ego, c’est une illusion de l’ego, puis quand la lumière va rentrer dans cette illusion-là, elle va vous faire sauter pareil ! C’est comme ça que ça marche. Autrement dit, que vous cherchiez n’importe quelle formule pour vous spiritualiser, tant que vous allez être au stage de la spiritualité, vous allez avoir un autre stage après qui est la Conscience Pure.

Dans la Conscience Pure, il n’y a pas de spiritualité, c’est une illusion. C’est bon, tout est bon, mais c’est une étape, puis après ça, il y aura une autre étape, mais personne ne dit ça à personne qu’il y a une autre étape, tout le monde s’imagine… On monte ! Tout le monde monte… Ils sont rendus… On est tous des alpinistes ! On s’en va tous vers les sommets de l’Everest, un jour vous allez réaliser qu’il n’y en a pas d’Everest, c’est de même ! Ouvrez vos lumières ! Puis c’est la lumière qui va vous ouvrir vos lumières !

RG : Si je revenais au thème que j’avais abordé ce soir, c’est le sionisme, on sait que dans la Bible tout se termine par la descente de la Jérusalem céleste à Sion, encore une fois sur le nombril du monde, le peuple Juif ?

BdM : Ben, c’est évident ! Je vais vous dire une chose concernant les écrits, quand est-ce que vous allez apprendre une fois pour toutes que tout l’ésotérisme, dans tous les livres ésotériques, ça ne se comprend pas ! Le symbolise ésotérique c’est voilé ! Sans ça ils vous le diraient ! Ils vous le diraient : La Jérusalem céleste, elle va être à telle place, telles coordonnées, telles coordonnées, mais ils ne vous le disent pas, là ils vous donnent une belle forme là, ça fait que les Juifs prennent ça pour du cash, les autres prennent ça pour du cash, ça fait que chacun va chercher ce qu’il veut !

Les Témoins de Jéhovah, ils vont chercher ce qu’ils veulent, les Mormons vont chercher ce qu’ils veulent, les Chrétiens vont chercher ce qu’ils veulent, tout le monde va chercher ce qu’il veut ! C’est normal puis c’est bon ! Mais dans la fin de tout ça, ceux qui savent, ou savent que ceux qui pensent qu’ils savent ne savent rien, parce qu’il n’y a rien à savoir à ce niveau-là, il faut que ça te soit totalement transmis, puis il faut que te soit donnée la connaissance directe d’eux autres pour savoir où est-ce que c’est, puis de pouvoir pénétrer dans cette affaire-là.

C’est bien beau de dire… Pour une nation, ça donne de la verve, ça donne de l’ardeur de penser que la Jérusalem céleste, elle va être sur les plans de Jérusalem, laissez-moi vous dire que la Jérusalem céleste, elle ne sera même pas sur le plan matériel, “anyway” ! Alors cassez-vous pas la tête ! Il n’y a personne qui va se faire tomber des bombes là-bas.

Mais ces symboles-là sont… Je vous l’ai déjà dit à part ça ! Les forces qui sont sur les autres plans, les Intelligences qui sont sur les autres plans, les Intelligences qui contrôlent l’évolution de la planète et de toutes les planètes, sont obligées de créer dans la mentalité des peuples en évolution qui sont très barbares – parce que l’Homme ce n’est pas un cadeau – sont obligés de créer des formes de vérité.

Autrement dit, l’Homme est assujetti à la loi du mensonge cosmique, puis il n’y a personne, il n’y a pas un ésotériste, puis un occultiste, puis n’importe qui sur la planète qui va me faire dire le contraire, parce que s’il réussit à me faire dire le contraire, je vais le faire réussir à réaliser d’autre choses !

L’Homme est sujet à la loi du mensonge et c’est la grande barrière, ça ! La loi du mensonge entre la vérité et la vérité ! Et la loi du mensonge est essentielle parce que si les Hommes savaient ou étaient capables psychologiquement d’absorber l’énergie de la réalité, sans préparation, ils capoteraient net ! Ça fait que c’est une protection pour l’Homme.

Tu ne vas pas en Australie prendre un indigène là-bas puis l’amener à New York pour le ramener chez eux, il va capoter ! Il passe quatre-vingt-dix ans de sa vie à voir des kangourous, puis tu l’amènes à voir des Boeing 747 ! Voyons ! Ouvrez vos lumières, bon, ben, c’est la même chose pour nous autres. La réalité, c’est des Intelligences qui sont totalement en dehors de la forme, ils ne peuvent pas descendre sur le plan matériel pour commencer à nous conter comment est-ce que c’est de l’autre bord, puis nous faire réaliser comment est-ce c’est de l’autre bord ! Parce qu’on resterait de même !

Ça fait que qu’est-ce que c’est qu’ils font ? Ils nous aident au cours des millénaires, parce que pour eux autres, le temps c’est pas long, ils nous aident au cours des siècles puis des millénaires, puis à l’intérieur de la psychologie de chacune de nos nations, ils nous donnent ça à la petite cuillerée, puis nous autres on est des beaux “tatas” (idiots), on prend ça à la grosse cuillerée.

RG : C’est évident que quand on est fils de la lumière, on est bien, mais il y a des gens qui sont bien ici sur la Terre par le phénomène de la foi, ils croient, et Bernard nous a déjà dit dans le passé qu’il ne faut pas croire. Est-ce que la foi serait déjà une manifestation de la lumière ?

BdM : La foi est une manifestation de la lumière, effectivement, et puis la foi des gens qui ont de la foi sont des gens qui ont besoin de la foi, et la foi est très bonne pour l’Homme. Puis, la foi ça a été institué par qui ? Ça n’a toujours bien pas été institué par X, la foi ça a été institué par les initiés, puis ça a été donné par les initiés pour donner un support à l’Homme, un support émotionnel, tant que l’Homme ne sera pas prêt à faire face aux grandes vérités de la création, c’est ça la foi.

La foi c’est une pilule ! Puis elle est bonne la pilule, et puis tant que vous en avez besoin de la pilule, prenez là ! Et puis un jour quand vous n’en aurez plus besoin, vous n’en aurez plus besoin, mais n’allez pas dire à ceux qui en ont besoin que ce n’est pas bon ! C’est ça la différence, la foi.

RG : En dehors de la foi ? Y a-t-il d’autres pilules ou d’autres…

BdM : Il y en a toutes sortes de pilules (rires du public). Tant que tu penses, t’as une pilule ! Essaie donc de penser sans avoir d’anxiété, à la minute que tu penses tu as une anxiété, allez, fais-en le test. À la minute que vous pensez, à la seconde que vous pensez, vous avez l’anxiété. Tu ne peux pas penser puis être dans la réalité, c’est impossible !

Ça fait que qu’est-ce que c’est qu’ils vont faire eux autres, petit à petit, parce qu’ils ne vont pas vous faire ça tout d’un coup, ils vont petit à petit… Ils vous enlèvent ça, puis ça recule, ça recule, puis après dix ans, quinze ans, tu t’aperçois que tu ne penses pas autant que tu pensais avant, tu ne fais plus autant “d’overtime”. Tu es bien, puis ta mémoire elle diminue, puis elle diminue, puis elle diminue parce que tu n’en as plus besoin.

Quand tu penses, tu as besoin de la mémoire parce que ça va ensemble, mais quand tu ne penses pas, tu n’as pas besoin de mémoire, ils te parlent, puis ça continue ; mais tu dis ça au monde puis ils pensent que t’es “carotté” : “Il ne pense pas, il n’a pas de mémoire, c’est un idiot” ! Ça ne marche pas de même. Que l’Homme pense, ça fait partie de l’involution, c’était nécessaire pour développer son ego puis son corps mental inférieur ; vous autres quand vous parlez aux radios, c’est comme une radio ! On est des radios, une radio elle ne pense pas puis elle n’a pas de mémoire, ça passe puis ils parlent. C’est comme ça que ça marche, qu’est-ce que tu veux que je te dise !

RG : Oui mais une radio ne change pas grand-chose dans son environnement ?

BdM : Oui, mais elle n’est pas bien complexe comme un Homme, mais un Homme peut changer bien des affaires.

RG : En ne pensant pas et puis en laissant passer ce qui passe à travers ?

BdM : Il faut laisser passer l’énergie. Philosophiquement, puis spirituellement, puis ésotériquement, puis occultement, vous êtes toujours en train de parler de l’unité, et puis tout le monde parle d’unité, hein ? C’est beau l’unité, puis on devrait être UN, puis on devrait s’aimer, puis on devrait se manger, toute l’affaire !

Mais quand il s’agit de le vivre, les gens ne sont pas capables. Il faut laisser passer l’énergie, mais naturellement l’énergie quand elle passe comme un torrent, ça gonfle, on a peur puis on s’inquiète, je comprends parce qu’on s’est tellement fait laver le cerveau. C’est pour ça que moi quand j’arrive en public, je dis : “Croyez-moi pas, puis croyez pas personne, puis croyez-moi pas surtout, parce que moi je suis dangereux”, hé ! Comme ça, ça vous laisse libre.

Si vous m’aimez, ben, tant mieux, mais croyez-moi pas, parce que si vous me croyez, à ce moment-là vous allez remplacer ce que vous sentez par ce que moi je sais, puis ce que je sais, ce n’est pas prêt pour vous autres de le savoir encore. Vous le saurez quand vous serez un petit peu plus construits, puis vous saurez puis on se parlera. Parce qu’une fois que tu sais, tu ne parles plus de ça “anyway” !

Ça fait qu’à ce moment-là, quand vous saurez, puis moi je sais, on ira au jus, on ira chez Eaton, vous autres vous pensez que quand on sait on est toujours là-dedans, on fait de “l’overtime”, vous autres vous en faites de “l’overtime”. J’en fais pas d’overtime, moi je m’occupe de ma femme, ma fille, mes “chums” et puis je lave mon “char” (voiture) de temps en en temps (rires du public). Vous avez une fausse conception du savoir ! Le savoir c’est là, l’énergie c’est là, quand tu en as besoin, ça passe. Puis quand ça ne passe pas, ben, tu fais d’autres choses.

Mais il faut laisser passer l’énergie, mais notre ego ne laisse pas passer l’énergie, parce que notre ego a peur, puis ça je comprends que l’ego a peur. Parce que l’ego, il est construit de tout ce qui est extérieur à lui-même, la religion, la politique, les idées philosophiques, la littérature, les différents savoirs, les différentes illusions, tout ça ! L’ego est tout fait de ça, c’est la mémoire de tout ça l’ego, alors tu comprends qu’eux autres, quand ils rentrent dans le tas, ils font sauter l’affaire, alors l’ego tremble, ça se comprend. Puis ça, j’essaie de vous donner des points de référence pour ne pas paniquer quand ça arrive.

Il s’agit de comprendre que vous pouvez parler de Dieu tant que vous voulez, du Christ tant que vous voulez, puis d’amour tant que vous voulez, toutes ces affaires-là ! Ça, ça fait partie de la jasette, quand vous serez bien, c’est une autre paire de manches .

RG : Ça, c’est une attitude aussi que les scientifiques ont, il y a des scientifiques dans la salle ici ce soir, et ils doivent se dire : Oui mais moi, j’ai passé vingt-cinq ans à l’université en physique nucléaire, ou j’ai passé vingt-cinq ans en biologie, puis c’est drôle mais je n’aurai jamais rien reçu comme informations sur la physique nucléaire si je n’avais pas étudié, si je n’avais pas essayé de penser ?

BdM : Bon. Toi tu me mets tout le temps sur le “spot”, puis c’est bon ! (rires du public). Je suis obligé de comprimer – d’abord moi je parle vibratoirement, les mots moi, ça ne m’intéresse pas – je me sers des mots parce que je fais ce que je veux avec, mais je laisse passer dans les mots une vibration pour que les gens puissent sentir quelque chose. Une fois qu’ils sentent quelque chose, ben, après ça c’est facile.

Quand je dis, quand je parle de l’intellect, je le sais très bien, je ne suis pas un yoyo, je le sais très bien que l’intellect, l’intelligence humaine elle grandit, qu’elle est nécessaire, que l’Homme a fait de grandes choses, que l’Homme a réussi à structurer un monde matériel, on commence à avoir du bon temps, on a des belles toilettes aujourd’hui, tu paies chez Eaton, ça marche ! Parfait ! (rires du public). Mais ce que je veux dire, c’est que ce n’est pas fini l’évolution !

Ça fait que les physicistes qui sont à l’Université de Montréal, tous ces gens-là, ces grandes personnes là, d’abord, s’ils ont cette intelligence-là de comprendre les lois de la nature à ce niveau-là, ça vient d’où ça ? Ça vient d‘où l’intelligence ? Ça ne vient tout de même pas de votre nombril ! Les intuitions d’Einstein, puis de Fermi, puis de Bohr, puis d’Oppenheimer, ça vient d’où ça ? Les intuitions de Pasteur puis de Pascal, ça vient d’où ça ? L’intuition de Bohr, ce type-là qui se lève comme un fou dans la nuit puis qui réveille sa femme, puis il lui dit : “Je l’ai trouvé le modèle atomique” ! Dans les rêves ! Ça vient d’où ça ? Vous allez me parler de l’intelligence ! Et puis de l’ego de l’intelligence ?

Je vous dis que les Hommes qui vont entrer en contact avec la lumière, la lumière va vous changer totalement cette affaire-là, ça c’est garanti, puis c’est pour ça que c’est écrit dans les textes ésotériques, qu’il y a beaucoup d’appelés mais peu d’élus ! Parce qu’il n’y en a pas beaucoup qui vont pouvoir passer à travers.

L’intelligence vient des autres plans, l’Homme a un corps mental, l’Esprit universel se mélange avec l’Esprit de l’Homme, et forme un tout, et élève l’Esprit de l’Homme vers la compréhension et l’intelligence des lois de la nature. Mais à un certain moment, si l’Homme est pour commencer à étudier les lois de la nature qui sont cachées, si l’Homme doit commencer à découvrir les secrets de l’intelligence de l’atome, là c’est une autre paire de manches !

Étudier le phénomène de l’atome sur le plan des lois de force, des lois d’action et de réaction, et les composantes de l’atome en relation avec d’autres matériels solides qui permettent à l’Homme de voir l’atome simplement par une réflexion lumineuse, ça c’est une chose. Mais quand l’Homme sera arrivé à… (coupure enregistrement)… (Reprise en cours d’enregistrement) (…) L’Homme ne sera pas sacrifié, tous les Hommes évoluent, tous les Hommes tendent vers la lumière.

RG : Et ceux qui ne passeront pas ?

BdM : Ils iront sur une autre planète, puis ils feront ça plus tard, pas de presse !

RG : Par la réincarnation ?

BdM : Par la réincarnation, voyons ! Il faut rentrer tout le monde dans les barils !

RG : Si on accepte dans les lois cosmiques la loi du mensonge qui prive l’Homme de certaines connaissances… BdM : La loi du mensonge ne prive pas l’Homme de certaines connaissances ! C’est les Hommes qui disent ça ! La loi du mensonge cosmique préserve l’intelligence de l’Homme, préserve l’Esprit de l’Homme, préserve l’émotion de l’Homme, les mystères ça n’existe pas ! Les mystères existent pour l’Homme parce que l’Homme pense ! C’est pour ça que les mystères existent, tu ne peux pas penser à ces affaires-là ! Ça ne se pense pas ces affaires-là !

C’est une autre dimension d’intelligence, ça fait qu’aussitôt que tu penses à ça, le voile tombe puis ça devient un mystère, c’est normal. Si les sœurs vous disent que c’est un mystère, la trinité, elles ont raison à leur niveau, mais quand vous serez rendus à un niveau assez évolué sur le plan supramental, puis que vous serez en communication avec eux autres, les mystères il n’y en a pas, voyons !

Mais la levée de la loi du mensonge cosmique nécessite que l’Homme soit supramental ! Que ses émotions soient balancées, que son mental soit balancé, et qu’il soit, ce mental, dans la lumière du supramental, à ce moment-là il n’y a pas de danger. Sans ça, tout le monde deviendrait malade, tout le monde capoterait, tout le monde deviendrait…. Voyons ! Il y a de l’ordre dans l’univers, ces intelligences-là qui nous aiment énormément, parce que ce sont des intelligences de haute perfection, le savent. Mais nous autres, on est pressés, comprends tu ?

On est pressés, puis on veut savoir, puis je comprends, c’est normal, on veut savoir, puis d’ailleurs on est chanceux parce qu’à la fin du vingtième siècle, il sera permis à l’Homme de savoir. L’Homme doit savoir, ça fait partie de l’évolution, c’est voulu par eux autres. Ils veulent que l‘Homme sache, mais ils vont préparer l’Homme pour savoir, une fois que l’Homme est préparé doucement, ils ouvrent des portes. C’est bien plus les Hommes qui cachent les connaissances ésotériques, qui forment des petites sociétés secrètes là : “Moi, j’en sais plus que toi” puis ma société est plus forte que la tienne” ! C’est tout de la patente, la !

RG : Est-ce que les Hommes peuvent finalement changer quelque chose ou bien est-ce que les Hommes doivent attendre que les choses changent par l’évolution ?

BdM : Au stage de l’involution, les forces pénètrent l’Homme, l’Homme les reçoit, le travail se fait. Lorsque l’Homme est prêt, l’Homme passe, l’Homme connaît d’autres temps. L’ego ne peut pas faire ça par lui-même, te demandes-tu que moi je me serais donné l’initiation pour les souffrances que j’ai vécues pendant dix ans ? Voyons ! C’est pas l’existentialisme !

Les forces te l’imposent, les forces ce n’est pas qu’elles te l’imposent, c’est que quand elles passent ces forces-là, ça descend dans tes corps, c’est cablé, c’est ça la souffrance, jusqu’à tant que tes corps soient balancés, puis quand tes corps sont bien balancés, tu ne souffres plus, c’est impossible de souffrir, c’est normal, le travail est fait ! Mais il n’y a pas un Homme qui va se faire souffrir ! Ça c’est bon pour des mystiques, des “mastics” !

On est dans une ignorance, je te le dis Richard, on est dans une ignorance écœurante, je te le dis avec le plus grand respect que j’ai pour toi. On est dans une situation d’ignorance incroyable, c’est pour ça d’ailleurs… Moi je le comprends puisque je le vis. Pour me reposer l’Esprit, pour me calmer l’Esprit, quand ils m’ont contacté, ils m’ont donné la preuve dans ma propre expérience qu’ils avaient le pouvoir de m’empêcher de penser complètement. Alors une fois que tu réalises qu’ils peuvent réellement t’empêcher de penser, puis réellement t’empêcher de te lever debout, réellement fusionner avec tes corps, à ce moment-là tu commences à comprendre que c’est bien de même que ça marche.

De sorte qu’une fois que tu as réalisé qu’ils peuvent réellement t’empêcher de penser, là tu réalises que la pensée c’est pas ta petite “bébelle” à toi ! Ça fait que là ils te préparent, ils t’envoient de la nouvelle énergie, ils te parlent, autrement dit, lorsqu’ils te le disent, à ce moment-là… Qui est révolutionnaire, qui est en dehors des cadres de la pensée humaine, là ça ne t’énerve plus, parce que tu sais que ce n’est pas toi qui pense ça, ça fait que tu ne t’inquiètes plus. Parce qu’un gars qui pense des pensées comme je parle – moi je ne pense pas mais je parle – les gens peuvent penser que je pense ça, mais un gars qui penserait ce que je parle, il deviendrait fou.

Ça ne se pense pas ce que je parle ! Parce que penser – moi j’appelle ça des pensées impossibles – penser à des pensées impossibles, autrement dit avoir un dialogue direct avec eux autres, puis être dans l’illusion qu’on pense ça, ils vont te charrier Charly ! Mets-toi sur une vague dans l’océan avec un petit bateau, la vague va t’amener, ben, c’est exactement ça.

RG : Mais qu’est-ce qui t’assure Bernard, que tu ne te fais pas charrier ?

BdM : Qu’est-ce qui m’assure que je ne me fais pas charrier ? Le problème est avec ta question, moi je ne le vis pas ce problème-là ! Ça c’est tes “bébelles”, tes “bébelles” dans ta cour, mes “bébelles” dans ma cour. Autrement dit, toi si tu te le demandes puis tu te questionnes, ça fait partie de ton évolution, c’est pas mon problème, comprends-tu ? (rires du public). Je comprends ta question, elle est intelligente ta question puis elle a du bon sens ta question, puis elle a une certaine sagesse ta question. Puis tout le monde l’a cette question-là ! Mais je vous donne ma réponse, c’est votre question, pas la mienne !

Parce que les forces de la lumière qui pénètrent dans l’Homme, c’est individuel, ce n’est pas collectif, il n’y a pas d’école de cette affaire-là. Ils vont rentrer chez vous, puis ils vont rentrer chez vous, puis ils vont rentrer chez vous, puis c’est eux autres qui vont rentrer dans chaque individu. La seule chose, le seul rapport que j’ai moi, avec vous autres, c’est que moi ça s’est fait avant vous autres, ça fait que j’étais en position de vous dire comment ça marche quand vous autres vous allez paniquer, c’est la seule différence, pour vous empêcher de souffrir pour rien.

RG : Une chose qui m’étonne, c’est que Bernard a l’air d’être au courant de toutes les connaissances ésotériques, toutes les notions ésotériques, puis on sait que dans la plupart des écoles ésotériques, ces connaissances-là nous permettent d’avoir certains pouvoirs, que ce soit les connaissances des chakras, j’arrêterai sur celui-là pour commencer. Jusqu’où l’enseignement des chakras, les différents centres d’énergie qu’on possède dans notre corps peuvent aider l’Homme d’abord à équilibrer sa santé psychique et sa santé physique ?

Et je pense aux malaises qu’on subit à notre époque, on a le cancer, les dépressions nerveuses et tout ça ? Mais si on les connaît ces principes ésotériques là, puis par le biais du supramental, on sait ce qu’on sait, on ne peut plus se tromper à ce moment-là, on n’arrive pas avec des écoles différentes ?

BdM : Bon, tu viens de répondre à ta question. Dans l’involution, tant que l’Homme se sert de son ego pour donner un équilibre à sa vie, à quelque niveau que ce soit, dans n’importe quel domaine que ce soit, il doit se servir de la connaissance qui est dans les écoles ésotériques parce que c’est la connaissance la plus évoluée qui existe. Alors l’Homme prend cette connaissance-là et essaie le travail avec cette connaissance-là, et si ça lui suffit, ça l’aide.

Mais ça, c’est au stage de l’involution, c’est au stage spirituel de l’Homme, c’est au stage philosophique de l’Homme, c’est au stage où son ego est encore responsable de ses actions, mais au niveau du supramental, c’est un autre stage de l’évolution ; au niveau du supramental, tu n’as plus besoin d’étudier ci, puis d’étudier ça, parce que c’est un autre stage d’évolution.

S’ils veulent te guérir, ils vont te le dire : “Prends du coke, mélange ça avec de la glace, pose sur une tranche de pain, mets-toi le ici, t’auras pas de mal de tête” (rires du public)… Tu comprends ce que je veux dire ? Ils te le disent ! Moi ça m’est arrivé dans le Nord, puis ce qui va pour une personne ne va pas nécessairement aller pour un autre parce que c’est vibratoire, ça !

Moi, je m’étais fait mal au talon dans le car, puis il dit : ”Va au garage, va chercher la grosse huile noire là”, je m’étais tapé le talon… “Puis mets-toi ça sur le talon avec un patch, dans deux jours c’est fini” ! Ils savent, ils connaissent les lois du corps éthérique, ils savent. Mais ça, c’est au niveau supramental, t’as ton “chum” qui te parle, ils connaissent les lois du corps humain.

Mais tant que l’Homme n’est pas au niveau supramental, il va dans les écoles ésotériques puis il va chercher des choses qui ont été intuitées puis expérimentées pendant des siècles de temps, ça peut lui servir, l’Égypte c’est bon ! Mais je dis qu’au niveau du supramental, au niveau de la pénétration de la lumière dans l’Homme, il n’a plus besoin de ça. Petit à petit… Il ne peut pas d’abord, “anyway” ! Tu ne peux pas parce que c’est une autre étape.

Au lieu de dépenser de l’énergie dans une direction, tu absorbes de l’énergie, puis tu absorbes de l’énergie, t’es “tuné”, puis t’es “tuné”, puis t’es “tuné”, puis t’es “tuné”, jusqu’à en être écœuré. Puis quand t’es bien écœuré, ils “tunent” encore jusqu’à être écœuré, parce qu’eux autres ils la connaissent ta limite. Éventuellement t’as la connexion, puis quand t’as la connexion, t’es correct. Tu leur parles, puis ils vont te le renvoyer ton mal de tête, dans leur temps à eux autres !

RG : Il y a une dame qui est bien connue dans la province de Québec, dans le domaine des sciences cosmiques qui, actuellement, vit un rajeunissement, dit-elle, par justement l’absorption d’énergie plutôt que la dépense d’énergie ?

BdM : Par l’absorption d’énergie, elle a entièrement raison cette dame, on doit absorber l’énergie, elle a entièrement raison !

RG : Il n’y a pas de risque, comme plusieurs ésotéristes enseignaient à des rois de différents peuples que, finalement, ils croient à la survie du corps indéfiniment, qu’ils ne mourront plus, qu’ils ne mourront jamais ?

BdM : Ouais, ça fait partie de leur illusion, ça fait partie de leur plan de vie ; si eux autres… Ça dépend avec qui tu travailles, d’abord. Ça dépend de ton plan de vie, ça dépend à quoi sert ton plan de vie. Si eux autres veulent créer une illusion très profonde dans un groupe quelconque de survie d’un personnage, parce qu’ils savent que ça, ça va créer une sorte de mouvement, une sorte de force qui va permettre à un certain nombre d’individus d’avoir accès à un certain développement interne, ils vont le faire.

Puis s’ils veulent, par contre, créer un choc, pour amener les gens de passer du mental au supramental, ils peuvent prendre ce personnage-là et faire mourir ce personnage-là d’une très belle mort, mais qui ne remplira pas les conditions qui ont été établies dans le contrat auparavant. La personne va mourir, mais elle ira, elle changera de plan, consciente, elle sera consciente. Alors, tout dépend de votre plan de vie, c’est aux gens de savoir leur plan de vie, puis je vais vous dire une chose, ce n’est pas avec des guides spirituels que vous allez connaître votre plan de vie.

Les plans de vie, le plan de vie, on le connaît par soi-même en relation avec ce que j’appelle : “l’homologue universel” ou les ajusteurs de pensée. C’est avec eux autres qu’on peut connaître notre plan de vie parfaitement. Mais si tu te fais dire des choses par des entités, des Hommes ou des “ego” en évolution sur d’autres plans, eux autres travaillent à l’intérieur d’un corps mondial, il sont obligés de suivre les lois, c’est une hiérarchie ça !

Puis eux autres vont dire quelque chose, puis ils ne sauront même pas pourquoi ils t’ont dit certaines choses. Ça va très loin cette affaire-là. Ça fait que c’est pour ça que je dis : qu’une personne soit choisie pour une action quelconque au niveau ésotérique ou occulte, c’est une chose, ça sert sur le plan universel, mais que les gens, les individus soient totalement autonomes, totalement !

C’est pour ça que je dis : “il ne faut pas croire”, parce que si tu ne crois pas, au moins tu vas… Si tu ne crois pas… C’est un état “pas croire”, je l’ai déjà expliqué cent fois ! Quand je dis : “pas croire”, je dis c’est un état “pas croire” ! C’est un état qui te permet de savoir par toi-même si ça “c’est ça”, ou si “c’est pas ça”, et tu deviens le seul juge de cette affaire-là.

Mais si tu commences à te faire dire des choses qui passent des plans invisibles à une personne qui peut être contactée par ces plans-là, et ça, c’est distribué dans une masse quelconque, puis tout le monde gobe ça comme du gruau, vous allez faire un petit tour de chapeau, puis je vais vous dire, il y aura un gros tour de chapeau qui va se faire à Québec d’ici à deux ans et demi.

Ça va servir de leçon puis je ne vous dirai pas quoi puis comment, mais d’ici à deux ans et demi, il y a des gens dans la province de Québec qui vont comprendre exactement ce que je veux dire ! Parce que c’est plus un jeu ésotérique, c’est plus un jeu spirituel qui se passe, c’est la pénétration des forces de la lumière dans la conscience de l’Homme et ça, ça se fait à l’échelle individuelle, monsieur, pas à l’échelle collective ! L’échelle collective, ça fait partie de l’évolution spirituelle des individus mais à un certain moment, si ces gens-là doivent passer à une autre étape de l’évolution qui est la Conscience Pure, c’est entre eux autres en dedans puis eux autres, ici, final !

RG : Il y a un problème, c’est la variété des êtres humains sur la Terre, qui sont tous en évolution mais il y en a qui ont poussé plus vite que d’autres, pour pas dire qu’il y en a qui ont retardé dans leur évolution alors que d’autres évoluent plus rapidement. Ça crée un problème, un problème à tous les niveaux, même dans la compréhension des connaissances cosmiques ou dans la compréhension de l’équilibre de notre budget familial toutes les semaines – qui risquerait peut-être d’être plus dangereux que la bombe atomique – ce serait l’utilisation de connaissances ou de techniques scientifiques sur l’évolution des masses…

Le “brainstorming” par les ondes de radio ou par les “Extremely Low Frequency” à l’aide de satellites, ou par agir sur le fœtus, ou dans l’eau potable d’une grande ville, et ça me paraît plus dangereux que l’utilisation de la bombe atomique, et on sait que les forces cosmiques vont intervenir pour éviter l’utilisation d’armemement nucléaire à l’échelle mondiale ; ils ne l’empêcheront peut-être pas à l’échelle très localisé. Est-ce qu’ils interviendraient aussi dans le cadre d’une intervention où l’Homme agirait sur les masses ?

BdM : Je vais dire une chose, tant que les Hommes sont influençables, ils sont en danger, que ce soit par des Hommes ou que ce soit par des machines ou que ce soit… Je suis content que vous me demandiez ça… Je voudrais dire quelque chose… Quand tu deviens conscient, Richard, quand tu deviens CONSCIENT, tu es toujours à la bonne place sur la Terre, comprends-tu ?

RG : C’est ceux qui n’ont pas eu le temps d’être conscients qui vont être… couic ?

BdM : Ça, ça fait partie du karma mondial. Tu ne vas pas commencer à te promener avec une grosse “barouette” (brouette) puis les amener chez vous (rires du public). Tu sais, arrête d’être sentimentaliste envers l’humanité, il n’y a rien là, c’est rien que des corps physiques. L’Humanité évolue, puis elle va évoluer, puis c’est pas fini, puis il y a bien du monde qui vont mourir, puis il y a bien du monde qui vont crever de faim !

Ça fait partie du karma mondial, ça fait partie de l’ignorance humaine, c’est normal dans les conditions d’aujourd’hui qu’il se passe ce qui se passe, c’est là où l’Humanité va être totalement mis en danger qu’eux autres vont faire interférence. Puis sur le plan de l’évolution de la planète, au niveau de la planète, quand bien même qu’il y en aurait rien que cent-mille qui sortiraient du trou, ça leur suffit ! Comprends-tu ce que je veux dire ?

Parce que les lois d’évolution demandent que ceux qui passent à l’autre étape de l’évolution de la race soient en harmonie avec l’étape de cette évolution. Le reste, qu’ils meurent, qu’ils ne meurent pas, qu’ils soient infirmes par la radiation, ça fait partie du karma mondial, puis il n’y a rien qui va empêcher ça, ils ne peuvent rien faire eux autres, parce que les Lois Cosmiques sont tellement rigides, ce sont des lois parfaites, puis les lois de l’Esprit sont parfaites, et ces lois-là demandent que le facteur qui détermine si un Homme doit ou ne doit pas mourir, c’est un facteur de perfectionnement des corps.

La perfection des corps, de tous les corps, détermine si un Homme doit ou ne doit pas avoir le pouvoir sur la matière, sur la matière de son corps. Alors dans le cas de l’évolution des temps qui viennent, Il s’agit du cas d’immortalité à une échelle plus vaste qu’auparavant ; avant c’était les initiés qui étaient immortels, maintenant ils vont être plusieurs. À ce moment-là, ce qui détermine si des gens passeront dans l’autre temps et seront libres de la conscience planétaire, c’est leur niveau d’évolution. Puis c’est tout ce qui compte !

Les autres mourront puis ils iront évoluer sur une autre planète ; la mort physique, il n’y a absolument rien là ! Absolument rien là ! La destruction des corps matériels, il n’y a absolument rien là ! Sur le plan cosmique, il n’y a rien là ! Nous autres, c’est parce qu’on a des sentiments, on veut empêcher nos petits nègres de passer, puis nos petits hindous de passer, ça c’est normal, mais on n’y peut rien pareil ! McNamara, il est sorti de la Banque mondiale, il est venu jusqu’ici – puis c’est un des plus grands génies statiticiens d’Amérique – pourquoi ? Ils ne peuvent rien faire ! Pourquoi ? Parce que les Hommes ne comprennent pas une chose, c’est que la planète aujourd’hui est contrôlée par des forces de domination.

Puis les forces de domination sont dans l’Esprit de l’Homme, les guerres puis tout ce qui se passe, ce qu’on appelle le négatif, nous autres, ça vient de quelque part cette affaire-là ! Les forces de domination sont dans l’Esprit de l’Homme, et l’Homme exécute les plans inconsiemment des forces de domination, puis les forces de domination vont demeurer en domination tant que les forces de la lumière ne seront pas sur la planète Terre, en mouvement éxécutif !

Ça fait qu’en attendant, ben, tu peux t’apitoyer tant que tu veux sur la situation des masses, tu peux aller en Afrique faire le missionnaire, ça fait partie de ton plan de vie, c’est bien beau, c’est parfait, je n’ai rien contre ça, mais je te dis que sur le plan cosmique, ça fait partie du karma mondial, ça fait partie de ton expérience. Moi je ne vais aller aux Indes “missionnarier” personne… “Missionnarier”, c’est correct ça ? (rires du public).

RG : Évangéliser, ce serait plus simple ! Mais à t’entendre parler, Bernard, ça peut être très grave de conséquence si tu devenais, si un jour, admettons tu devenais chef d’état ou…

BdM : Non, non, je ne deviendrais pas chef d’état !

RG : Non ! Tu n’aimerais pas ça non plus… Avec la tranche de pain et la glace… pour pas avoir de mal de tête… (rires du public)… Mais c’est que tu pourrais, ou en tout cas, en suivant cette idée, qui ne sont pas des idées après tout, éliminer par ton propre chef, certaines situations considérées comme soit négatives, retardataires, nuisibles, etc.

Comme je pense aux petits nègres d’Afrique ou aux gens des Indes qui souffrent de la famine, parce que ce ne sont que des corps qui, s’ils ne sont pas là, au moment où on passe à la lumière, seront réincarnés sur d’autres planètes, sur d’autres mondes, ils continueront à évoluer ; alors il n’y a plus de sentiment de ce côté-là, on élimine tout ce qui ne marche pas puis on ne garde rien que peut-être les cent-mille, tantôt, ça pourrait être les cent-quarante-quatre-mille de telle tribu, cent-quarante-quatre-mille de telle…

BdM : Je te parle de l’évolution, au niveau de l’évolution, au niveau cosmique, c’est comme ça que ça se passe. Quand l’Atlandide a été détruite, elle a été détruite, hein, alors il y avait des initiés, c’était su que ça pourrait être détruit, les populations étaient avisées, il y a des systèmes de transport qui ont été établis, d’excursion pour aller au Yucatan, pour aller en Égypte, pour aller un peu partout, il y en a qui ont cru à ça, puis ils sont allés, ils ont senti, puis il y en a qui sont restés à la maison, puis ils ont coulé !

C’est toujours pareil ! C’est toujours pareil ! On est bête, bête, bête, bête, bête, bête ! Qu’il se passe n’importe quoi, c’est toujours pareil, l’Humanité n’a pas changé, l’Homme n’a pas changé. Quand je te parle de ça, je ne te parle pas au niveau politique, je te parle au niveau cosmique. La civilisation, le cosmos, il y a des lois et l’Homme fait partie de ces lois-là, puis quand l’Homme sera conscient, ben, les choses qui vont se passer telles qu’on va connaître, ne se passeront plus.

Le mal planétaire n’existera plus parce que l’Homme sera conscient. Si le mal existe aujourd’hui, c’est tout de même pas de la faute d’eux autres, si le mal existe sur la planète Terre, c’est parce que l’Homme est inconscient, et l’Homme récolte automatiquement ce qu’il sème. Le reste, c’est toute de la sympathie, puis c’est tout des beaux sentiments, c’est bien bon ça, quand tu joues de l’accordéon, mais sur le plan de la réalité, c’est un job quand ils te contactent dans ta tête puis qu’ils te parlent, tu vas voir que c’est bien plus raide que tu penses, heureusement qu’ils ne te contactent pas tout de suite, tu ne pourras pas me casser les pieds ! (rires du public).

RG : Mais là, je me rends compte d’une chose, c’est que les connaissances ésotériques que Bernard nous transmet, peuvent à la fois être utilisées pour notre bien, en tout cas, ça sécurise quand on se dit : au moins il y a un gars qui nous montre le chemin ou en tout cas, qui a l’air de voir clair…

BdM : Je ne vous montre pas le chemin, je vous dis comment ça marche, je vous dis : “croyez-moi pas, attendez de savoir comment ça marche”, il y en a qui savent comment ça marche, monsieur B. il sait comment ça marche ; je n’ai pas les noms là, il y en a qui savent comment ça marche, dans la salle. Alors quand tu sais comment ça marche, puis que tu sais comment ça marche, il n’y a personne qui peut te l’enlever, ça. Elle est là ta sécurité.

RG : Ça me fait penser à celui qui a la foi, il est sûr ?

BdM : Noooon, non, non, non, celui qui a la soif, qui a la foi… La soif… La soif… t’as vu, le mot a passé, la soif, hein ! Celui qui a de la foi, il est sûr mais il n’est pas sûr d’être sûr, il y a une grande différence entre “être sûr” puis “être sûr d’être sûr”. Quand tu es sûr, c’est au niveau de ta foi, c’est au niveau de ton ego. Quand tu es sûr d’être sûr, c’est au niveau de rien, RIEN ! Parce que la foi de n’importe qui, ça s’ébranle ça, la foi de n’importe qui ça s’ébranle ! Puis ceux qui ont eu la foi, qui ont vécu la foi, savent très bien que la foi ça s’ébranle ! Ouais, ouais, ouais, ouais !

Mais quand tu es dans le supramental, tu n’as plus besoin de foi, tu es en dehors de cette forme-là. Il faut respecter les étapes. Les gens qui ont de la foi, splendide, ils en ont eu… Elle en a eu de la grande foi, la dame avec la petite robe bleue, son mari n’est pas ici là… Là… Lui c’est un autre… La foi… En parlant de la foi, il en a eu de la foi, mais là il arrive à comprendre lentement, pas tout d’un coup chambarder toute la patente, petit à petit. Il a en eu de la foi avec une “croix trine”… Ils savent qu’est-ce que c’est de la foi ! Mais quand les gens passent à une autre étape d’évolution, il y a une autre étape de compréhension.

Mais il ne faut pas démolir ce qui est avant ; laissez aux autres ce qu’ils ont besoin. Quand ils seront rendus à cette étape-là, s’ils vont à cette étape-là, ils engendreront comme l’étape le demande, et s’ils ont besoin de leur foi, laissez-leur leur foi, c’est très bon la foi puis c’est très beau, puis c’est très grand la foi, parce que ça fait partie de l’Esprit dans l’Homme. Mais l’Esprit dans l’Homme, ça peut aller bien loin, puis bien haut ! Ça fait que c’est intuitif la foi.

Mais quand eux autres comment à te parler dans ta tête, Charly, t’as plus besoin de foi ! Tu sais qu’est-ce que c’est quelqu’un qui te parle dans ta tête ? T’as plus besoin de foi ! C’est un autre niveau d’expérience, c’est un autre niveau de conscience puis c’est un autre niveau de TOUT ! Après ça, t’as la tête dure comme un poisson puis t’es bien ! Tu ne te casses pas la tête ! Mais là, au moins, tu peux expliquer au monde comment ça marche. Moi, ça s’adonne que je suis passé au “grouillage”, alors je vous donne le bénéfice de mon expérience, c’est tout, il n’y a pas d’autre chose. Le reste, si vous cherchez d’autre chose, ça fait partie de votre foi, comprends-tu ce que je veux dire ?

RG : Je comprends peut-être trop, c’est ça qui est mon problème, c’est que je ne crois pas Bernard, ce que j’ai besoin, ce n’est pas de la foi avec Bernard, c’est de vraiment – pas le comprendre non plus – mais c’est d’être en harmonie avec quelque chose d’autre, puis je ne suis pas en opposition avec toi, il n’est pas question de ça, mais c’est que je rajoute encore quelque chose, c’est : à la fin des temps, il y aura des …

BdM : Laisse-moi t’expliquer quelque chose ! Richard, je vais t’expliquer, laisse-moi t’expliquer… Ton plan de vie, ton plan de vie…

RG : Pas de personnalisation ici, hein ! (rires du public).

BdM : Ton plan de vie, ce que tu fais, c’est factif, tu fais un travail qui est créatif, qui est ajusté à tes vibrations, sans ça si c’était pas ajusté à tes vibrations, tu ne le ferais pas, ça fait que c’est ajusté à tes vibrations. Si tu devais être dans une autre énergie supramentale, tu l’as assez “supramentale”, si tu l’étais trop, tu ne pourrais pas faire ça parce que tu ne serais pas intéressé.

Pour demander des questions d’abord, des questions que tu demandes qui sont toutes pertinentes, parce qu’il n’y a pas de questions que tu demandes qui ne sont pas pertinentes – moi je joue, je fais les faces – mais tes questions que tu demandes sont pertinentes, alors pour que tu demandes les questions pertinentes, il faut que tu puisses les demander ces questions-là.

Si tes vibrations étaient trop changées – comme dans dix ans, tu ne feras plus ça ce que tu fais – parce que tes vibrations vont être trop changées, mais ce que tu auras fait, ça aura été fait ; mais en attendant, ça te permet de créer un système où des gens peuvent avoir accès à un niveau numéraire assez intéressant, à de l’information pratique.

Alors, le niveau de ton intelligence, la qualité de ton intelligence que tu as aujourd’hui, elle sert ton plan de vie, mais ton niveau d’intelligence, ta qualité d’intelligence pourrait être altérée comme ça, d’un jour à l’autre. C’est parce qu’ils ne veulent pas le faire, parce que ton plan de vie changerait automatiquement, comprends-tu ce que je veux dire ?

RG : Je comprends tout ça, c’est ça qui est le problème ! (rires).

BdM : Oui, c’est ça !

RG : Il paraît que quand on sait, on sait, il n’y a plus rien à comprendre, mais là il y a une autre chose que je voulais rajouter tantôt, c’est qu’on dit qu’à la fin des temps, il y aura des connaissances qui seront transmises aux gens, qui pourraient aller jusqu’à égarer les élus eux-mêmes ?

BdM : Bon ! Ça, c’est intéressant. Les élus… Les élus, ça, ça veut dire les gens qui ont le potentiel de recevoir l’énergie, de la subir la transformation de ce potentiel-là, et avec les temps qui vont venir, il y aura des conditions qui seront même difficiles pour les élus, sais-tu pourquoi ? Parce que les élus ne seront pas fusionnés. Les élus seront très conscients mais ne seront pas fusionnés.

La protection que tu as quand tu es fusionné, c’est que quand tu es fusionné, tu “grouilles” rien que quand eux autres te font “grouiller”. C’est ça la fusion, mentale, éthérique, astrale, physique, c’est ça la fusion. Alors ils ont besoin d’un point de fusion, un canal pour que ça passe, mais ce n’est pas nécessaire que l’Homme soit fusionné pour être conscient ! Un Homme qui est fusionné est automatiquement conscient, un Homme qui est fusionné devient automatiquement un instrument dans le cadre de l’évolution, mais les Hommes… Fin Première partie… coupure…

mise à jour le 22/06/2024

Retour en haut