PE-073 Médiumnité vibratoire versus psychologique

“Si vous n’avez pas de psychologie, autrement dit si vous n’avez pas de psychologie évolutionnaire, vous ne pourrez pas faire de la médiumnité évolutionnaire. Ce côté-là est important. Si vous n’avez pas de psychologie évolutionnaire, vous n’aurez pas de médiumnité évolutionnaire, parce que la médiumnité évolutionnaire est un sous-produit de la psychologie évolutionnaire. Ça, je veux le développer avec vous autres parce que c’est important …”

 

En Français vous lisez la transcription manuelle de la conférence de BdM, dans une autre langue la traduction par une intelligence artificielle (AI) de cette transcription manuelle, donc le résultat est à interpréter avec discernement.


Si vous n’avez pas de psychologie, autrement dit si vous n’avez pas de psychologie évolutionnaire, vous ne pourrez pas faire de la médiumnité évolutionnaire. Ce côté-là est important. Si vous n’avez pas de psychologie évolutionnaire, vous n’aurez pas de médiumnité évolutionnaire, parce que la médiumnité évolutionnaire est un sous-produit de la psychologie évolutionnaire. Ça, je veux le développer avec vous autres parce que c’est important que l’Homme le réalise ou l’individu le réalise, s’il est prêt à en faire… De la médiumnité évolutionnaire.

Avoir de la psychologie évolutionnaire ou être un candidat à cette sorte de psychologie là, avoir la facilité si vous voulez, de voir et de comprendre la vie, soit sa vie personnelle ou la vie de l’autre, est basé sur quoi ? La psychologie évolutionnaire est basée sur le principe de la vibration. Si vous n’avez pas de conscience vibratoire, vous avez simplement une conscience psychologique, les gens que vous allez rencontrer quand vous allez travailler, ou quand vous allez parler au niveau d’une médiumnité évolutionnaire, vont sentir la différence.

Une personne qui a une psychologie évolutionnaire ne parle pas comme une personne qui a une psychologie normale, ça ne parle pas pareil, ça ne s’exprime pas pareil, ça ne traite pas du problème pareil. Il n’y a pas de convention dans le langage, c’est très très fluide. Il y a une sorte de perfection dans la psychologie évolutionnaire qu’on ne retrouve pas dans la psychologie humaine involutive, une sorte de perfection.

Et quand je parle de perfection, je veux dire : Une sorte de transparence dans l’ego, et c’est cette transparence dans l’ego qui va faire de l’Homme un bon médium évolutionnaire, qui va faire en sorte que l’autre va pouvoir facilement l’écouter. C’est très facile à un ego d’écouter un autre ego s’il y a une transparence, mais s’il n’y a pas de transparence, et surtout si vous parlez à des gens qui ont un certain niveau d’évolution, ils vont voir à travers votre psychologie, ils vont voir que vous n’avez pas de psychologie évolutionnaire, et ils vont savoir que vous ne pouvez pas faire de médiumnité évolutionnaire.

Donc la médiumnité évolutionnaire revient à quoi ? Ou la psychologie évolutionnaire, elle revient à quoi ? Elle revient à la capacité de l’individu de faire un minimum d’erreurs psychologiques quand il parle. Quand vous parlez avec une personne et que vous avez une psychologie évolutionnaire – parce que vous avez une conscience vibratoire – il y a un minimum d’erreurs psychologiques que vous allez faire quand vous allez parler à l’autre, un minimum.

Ça ne veut pas dire que vous n’en ferez pas, parce que vous n’avez pas une gestion parfaite de votre énergie encore, mais ça veut dire que vous allez en faire un minimum, d’erreurs psychologiques. Et le minimum d’erreurs psychologiques sera basé sur votre transparence. Si vous n’êtes pas transparents, si vous êtes spirituels, ou si vous voulez aider l’Humanité, si vous êtes trop “gung-ho” (fonceurs) pour aider les autres, “whatever”, à ce moment-là ça va se sentir, puis il va y avoir des erreurs dans votre psychologie. Alors pour moi qu’est-ce que c’est une erreur ?

Une erreur pour moi, c’est une incapacité de l’ego de faire la gestion de son énergie pour que l’autre ego ne perçoive pas qu’il est intelligent. Si l’autre ego ne perçoit pas que vous êtes intelligent, qui ne fait que sentir le processus créatif, à ce moment-là vous êtes dans une conscience créative.

Mais si l’autre ego perçoit que vous êtes intelligent, soit ce que vous créez de l’impression de l’intelligence, il y a un choix des mots, il y a une formulation dans votre langage qui est colorée par votre conscience égoïque, et automatiquement l’autre va savoir ou va sentir que vous êtes dans une psychologie normale, psychologie involutive, culturelle. Parce que dans une psychologie évolutionnaire, que vous soyez Chinois, Indien, Français, Allemand, n’importe quoi, c’est pareil, alors que si vous avez une psychologie normale et que vous êtes Chinois, ça va être très différent de la psychologie de l’Allemand.

Ça fait que pour un Chinois, de faire de la psychologie évolutionnaire, ça requiert une grande transparence au niveau de l’ego, une grande transformation intérieure. Parce que si le Chinois arrive en Allemagne, il parle à un Allemand et réussit à le pénétrer parce qu’il est en vibration, ça veut dire que ce Chinois-là ne fait plus partie de l’Humanité involutive, il fait partie d’une Humanité consciente, une conscience créative qui appartient à tous les Hommes. Et à ce moment-là, il peut aller en Allemagne et faire de la médiumnité évolutionnaire, l’Allemand va le comprendre parfaitement.

Mais s’il est sur un plan psychologique culturel, conditionné par la culture, la mémoire de la race qui est la psychologie normale, à ce moment-là il est fait à l’os. Et c’est là que vous avez des conflits radicaux entre les individus, c’est là que vous avez des problèmes d’interprétation, parce que vous n’êtes pas capables de faire une gestion parfaite de l’énergie de votre Esprit. Comment est-ce que l’Homme fait une gestion parfaite de l’énergie de son Esprit ? De deux manières. Il faut que quand il parle il ne soit pas là, tu ne peux pas être là quand tu parles. Si tu es là quand tu parles, ben, à ce moment-là ton langage va être coloré.

Là, vous allez me dire : “Ça veut dire quoi ne pas être là quand tu parles”… Pas être là quand tu parles, ça veut dire qu’il faut que tu sentes que ce n’est pas toi qui parles, ça parle tout seul. Si c’est toi qui parles, vous avez trop de possession de votre langage. Si vous avez trop de possession de votre langage, vous aurez une psychologie normale, mais vous n’aurez pas de psychologie évolutionnaire, vous parlez sur le plan de l’âme, vous ne parlez pas sur le plan de l’Esprit. En parlant sur le plan de l’âme, vous allez amener toutes vos insécurités là-dedans. En amenant vos insécurités là-dedans, ben, elles vont ressortir quelque part au cours de la conversation.

Puis au cours de la conversation, la personne va réaliser que vous n’êtes pas en vibration, il y a des erreurs psychologiques qui se produisent, l’âme n’est pas en syntonicité avec l’Esprit. Puis l’Esprit n’est pas capable d’être “insécure” (incertain). Donc avoir de la psychologie, ça ne veut pas dire être bon psychologue, vous pouvez être bon psychologue et ne pas avoir de psychologie “pantoute” (pas du tout). Avoir de la psychologie, ça veut dire être capable de disparaître dans le processus informatif lié à l’expression verbale.

Si vous êtes capables de le faire, ça parle tout seul, ça parle bien, ça parle mal, ça parle comme ça parle, ça sort, l’ego n’est pas là, l’ego est capable de laisser sortir ça, à ce moment-là, là vous faites réellement de la psychologie. Peut-être que vous n’apparaissez pas comme un bon psychologue, mais vous êtes un très très grand psychologue. Donc, la psychologie c’est la science ou ça devrait être, ou ça deviendra la science de l’Esprit, et non pas une science de l’ego basée sur des structures antiques qui conforment, qui sont conformes à l’ignorance occulte de l’ego.

Si vous me disiez : “Bon, ben, donne-moi donc… Donne-nous donc une mesure, un indicateur, un paramètre qui nous permettrait de mesurer la psychologie évolutionnaire”. Ben, je vous dirais : Si quelqu’un… Si vous êtes dans une salle de cinq-cents personnes et que cinq-cents personnes vous demandent : “Monsieur untel, pouvez-nous nous expliquer qu’est-ce que c’est Dieu”… Vous devriez être capables d’expliquer à cinq-cents personnes différentes, cinq-cents manières différentes de comprendre qu’est-ce que c’est Dieu en fonction de leurs capacités personnelles d’interpréter votre procès-verbal.

Tu ne peux pas expliquer Dieu à deux personnes de la même façon, parce que deux personnes ne sont pas construites pareillement de la même façon. Ça fait que si tu parles avec un jésuite, tu expliques Dieu à sa façon, si tu parles au Pape tu expliques Dieu à sa façon, pour lui, pour que lui puisse te comprendre. Tu parles à un religieux, tu lui expliques Dieu pour que lui puisse te comprendre. Si tu parles à un Homme dans le monde, tu lui explique Dieu pour que lui puisse te comprendre. Et finalement tu expliques Dieu à tout le monde, pour qu’ils en arrivent finalement à comprendre que ça n’existe pas.

Mais pour en arriver à expliquer à quelqu’un qui croit en Dieu que Dieu n’existe pas, vous allez être obligés d’être très, très, très habiles avec les mots, parce que tout le monde veut croire en Dieu, ça fait partie de la psychologie normale. Ça fait que pour en arriver à finaliser un contrat verbal avec un être humain qui croit par exemple à un concept aussi élevé ou sacré que Dieu, dépendant de l’appartenance raciale à laquelle il est lié, ça va vous demander du génie. Puis du génie c’est quoi dans le sens créatif du terme ? C’est la non-appartenance à la forme, c’est votre capacité de canaliser une vibration sans jamais être impliqué dans le mouvement créatif de la forme.

À ce moment-là, ben, vous allez sortir et dire des choses à la mesure de l’individu ou ces cinq-cents individus-là dans une salle. Il n’y en a pas un qui va recevoir la même réponse, puis ils vont tous comprendre la même affaire. Si vous n’êtes pas capables de faire comprendre la même affaire à cinq-cents personnes dans une salle en leur donnant à tous des réponses différentes, vous n’avez pas de psychologie évolutive, vous avez une psychologie normale.

C’est seulement par vibration que se décompose la signification des mots. Sans vibration, les mots ont une signification. Par vibration, la signification des mots se décompose et quand la signification des mots est suffisamment décomposée, tout ce qu’il reste à la forme, c’est l’esprit de la forme. Un petit peu comme la différence entre un parfum et l’esprit de parfum. C’est très très important que l’ego puisse se déplacer, puis que vous soyez réellement à l’écoute du processus mental, parce que le processus mental, il est divisé en deux en vous.

Il y a une partie de vos pensées qui rassurent ou qui enlèvent de la sécurité à votre ego, puis il y a une partie de vos pensées qui sont totalement créatives et qui font partie du plan mental. Il faut que vous soyez capables en tant qu’individus de voir la différence.

Ça ne se fait pas d’un jour à l’autre, ça se fait graduellement. Puis les forces occultes, les forces de l’Esprit chez l’Homme tentent pendant l’involution et l’évolution de faire apparaître cette lumière dans l’Homme, pour que finalement l’Homme retourne à son Esprit et prenne conscience du concours qui existe entre l’invisible et le plan matériel. C’est la seule façon que l’Homme puisse prendre conscience du concours qui existe entre le plan matériel et les plans invisibles.

Donc quand vous êtes dans un processus mental de réflexion, il faut que vous soyez capables de réaliser sur le champ la division qui existe dans votre mental. Si vous n’êtes pas capables de réaliser sur le champ cette division-là qui existe dans votre mental, vous allez avoir l’impression que c’est vous autres qui pensez. Puis si vous êtes capables de faire la distinction, voir la division, parce que ça joue de l’autre bord tout le temps là, voir la division, la différence, à ce moment-là vous allez réaliser qu’il y a une sorte de manipulation.

Puis une fois que vous allez réaliser qu’il y a une sorte de manipulation, vous allez la voir la manipulation, puis quand vous allez la voir la manipulation, vous allez en être libres. La conscience vibratoire commence là. Après ça, ben, c’est un jeu d’enfant, puis ça se développe, vous allez vous habituer au cours des années, puis un jour ça devient une seconde nature. Mais il faut que vous deveniez conscients quelque part dans le développement, quand dans le passage de l’involution, de la conscience involutive à la conscience évolutive, ou dans le passage de la conscience psychologique à la conscience purement évolutionnaire, il faut que vous soyez conscients de la division dans votre mental.

Bon, dépendant du plan avec lequel vous êtes en relation, dépendant de votre source, dépendant de l’expérience de votre double, dépendant de sa capacité de réellement vous jouer des “games”, dépendant de sa capacité de vous éclairer, puis en même temps vous créer l’impression qu’il ne vous éclaire pas, il y a un travail à faire là, intéressant. Parce que le double, en général, à moins qu’il y ait des raisons particulières, mais en général le double ne va pas dire : “Hé, c’est moi je suis là, je m’appelle tel nom, c’est moi qui te parle, me reconnais-tu”… Il ne parle pas de même ! Parce qu’ils sont obligés, pour des raisons d’équilibre de votre énergie, de conserver intact votre Esprit, pour pas que vous craquiez, puis qu’on ne vous retrouve pas à “Grande bâtisse” (HP).

D’ailleurs, c’est pour ça que l’évolution a été très lente. Le développement de l’ego, ça s’est fait graduellement, puis le retour à la source qui va être la transparence de l’ego au cours des siècles à venir, ça va se faire graduellement, c’est parce que justement il faut que l’Homme travaille, il faut que l’Homme vive, il a des choses à faire et son ego ne doit pas être trop, trop rapidement transmuté, c’est-à-dire qu’il ne doit pas vivre trop de chocs tout de suite en relation avec l’invisible.

Donc dans le processus de vos pensées tous les jours, n’importe quand, il faut que vous soyez capables de discerner qu’il y a une partie de vos pensées qui sont personnelles, puis il y a une partie de vos pensées qui sont prépersonnelles, c’est un dosage, ça. On pourrait dire d’un initié, qu’un initié, c’est un gars ou un être humain ou une femme, “whatever”, qui a un ratio de pensées prépersonnelles plus élevé qu’une personne normale, qu’un profane. Tandis qu’une personne normale a un ratio de pensées personnelles plus élevé que de pensées prépersonnelles.

Moi j’ai vécu des expériences, même des fois j’en vis là, parce qu’on dirait qu’ils s’ennuient de l’autre bord, ils veulent te parler, puis là ils t’envoient une pensée réellement humaine… Réellement humaine ! Puis moi, tu m’envoies une pensée humaine, je la vois tout de suite. Ça fait que je dis : “Qu’est-ce que tu veux là”… Là, ils vont dire : “Ben, on s’amuse puis on voulait te parler, bla bla bla bla bla bla”… Ou ils vont dire : “Tu es pas mal vite”… Pour l’avoir “catchée” (attraper) celle-là, il faut être vite !

Là, ils essayent de se mettre de bonne humeur avec moi ou de me rendre de bonne humeur avec eux autres. Mais tu vois que le travail se fait constamment, même chez les initiés le travail se fait. Ils t’envoient une “petite vite” là, (arnaque, tromperie) pour voir si tu vas la “catcher” celle-là. Ils t’envoient une pensée qui est réellement personnelle, puis il faut que tu sois capable de voir que c’est encore eux autres qui jouent la “game”. Puis dans le fond, la pensée elle est prépersonnelle, mais ils l’ont colorée à un tel point que, si tu es inconscient, tu penses que c’est toi qui penses de même.

Question : Bernard, pourrais-tu donner pour nous autres la définition d’une pensée prépersonnelle ?

BdM : Une pensée prépersonnelle, c’est une pensée qui, quand vous la recevez, vous donne conscience d’eux autres. Une pensée personnelle, c’est une pensée qui, quand vous la recevez, vous donne conscience simplement de vous-mêmes. Quand le travail est bien avancé, la transformation de l’Homme est bien avancée, ben, tu reçois simplement des pensées prépersonnelles. C’est à ce moment-là que je dis que l’Homme devient télépathe. Plus tu as des pensées prépersonnelles, plus tu es télépathe.

Où ils vont vous accrocher, et où vous allez recevoir un ratio de pensées personnelles plus élevé que son opposé, c’est quand vous avez des problèmes. Quand ton “chum” vient de te laisser là, qu’il se trouve avec une autre fille, ou tu as perdu ton job, ou tu arrives chez vous et ta maison est brûlée… Autrement dit, quand vous avez des problèmes existentiels qui vous frappent tout d’un coup, vous êtes pris par surprise, là vous en recevez un plein “truck” (camion) de pensées personnelles.

Si vous étiez conscients là, vous verriez à travers la “game”, vous seriez capables d’arrêter ces pensées personnelles là. Là, il vous renverrait sur un autre rayon, puis là vous commenceriez à recevoir des pensées prépersonnelles. Puis à ce moment-là, vous recevriez de l’information concernant votre maison qui vient de brûler ou votre “chum” qui est parti, ou votre job que vous avez perdu, puis vous verriez qu’il n’y a rien là !

Mais si vous recevez des pensées personnelles parce que vous n’êtes pas assez conscientisés, vous n’avez pas assez de transparence de l’ego, ben, à ce moment-là vous êtes victimes facilement des évènements qui se produisent dans votre vie, et ça, j’appelle ça l’existence. Sinon, vous ne seriez jamais en existence, vous seriez toujours en vie. C’est pour ça que les initiés, souvent, vont dire : “Un Homme en existence c’est un mort-vivant, alors qu’un Homme en vie c’est un Homme vivant”.

Ça ne veut pas dire que tu n’auras pas de problèmes. La vie… Il y a trop de lois d’accidents sur une planète comme la Terre pour qu’il n’y ait pas de problèmes, il y en a des problèmes. Mais tu traites toujours avec tes problèmes d’une façon créative. Je vous donne un exemple, moi je viens d’aller à Hawaï, je suis allé à Hawaï me reposer. Ça fait que je pars de Montréal, j’arrive à Vancouver, parce qu’il a fallu que je divise le voyage en deux parce que c’est trop long, je pars de Vancouver puis je m’en vais à Hawaï après ça. J’arrive à Hawaï, je sors de l’aéroport, je ne pouvais plus respirer. Bon, je me suis dit : “Ça doit-être l’avion, ça doit être le changement de température”.

Je me donne une couple de jours, mais là c’était pire, une journée je ne respirais plus, deux jours… Et au bout de trois jours j’avais beaucoup de difficulté à respirer au point où je n’avais plus de plaisir d’être là. Ça fait que je dis à la personne qui m’accompagnait, je dis : “Il faut que je sorte d’ici en catastrophe parce que c’est trop dur”. Ça fait que je suis allé voir un médecin pour qu’il me donne quelque chose pour me faciliter la respiration.

Puis le médecin, il dit : “Les agences touristiques ne l’annoncent pas ça, mais apparemment Hawaï c’est une des pires places que tu peux être si tu as des problèmes de poumons”. Pourquoi ? Parce que tu as la canne à sucre qu’ils coupent encore, puis tu as le volcan de la grosse île, tu as le volcan qui est en activité depuis 1988 qui envoie des fumées dans les airs. Puis il dit : “Quand tu regardes ça au microscope ces fumées-là, il y a du silicone là-dedans, c’est comme du verre”.

Puis il y a des gens qui viennent en Hawaï, puis qui vendent leur maison aux États-Unis ou n’importe où, ils s’en viennent en Hawaï, puis ils ont des problèmes de poumons, puis ils ne le savent pas. Puis la première chose que tu sais, c’est qu’ils sont obligés de revenir chez eux ! Parce que ce n’est pas connu du public ça, ça détruirait l’industrie touristique. Si tu n’as pas de problème de poumons, ben, tu t’en vas en Hawaï pour deux semaines, tu ne sens rien, il n’y a pas de problème.

Mais il y a des gens qui vont en Hawaï qui n’ont pas de problème de poumons, puis au bout de quatorze, quinze ans ils en ont, ça fait que c’est intéressant. Ça fait que finalement, pour raccourcir mon histoire, moi je m’en allais là pour me trouver une place l’hiver, parce que je ne vais plus au Mexique, parce qu’il y a trop de pollution au Mexique, puis je suis tanné des Espagnols, puis le désordre, puis tout ça, puis je n’ai plus l’âge. Ça fait que j’ai dit : “Bon, ben, OK”. Comme j’ai bien des amis un petit peu partout, j’ai trouvé un ami à San Diego, j’ai dit : “Je m’en vais chez vous là”… Il dit : “Viens-t’en”…

Ça fait que j’arrive chez eux, je suis resté là quelques jours, puis là, je suis descendu dans le désert de Borrego, puis là c’était sec, il n’y a pas de pollution. Tu sais, je reviens toujours au désert, moi. Ça fait que j’ai passé du temps dans le désert de Borrego. Après je suis revenu à Vancouver, puis je suis revenu à Montréal, puis ce soir je suis ici ! Mais dans le processus j’ai rencontré des gens qui m’ont parlé d’un institut quelque part près de San Diego, puis qui ont un traitement pour un nettoyage au niveau de tes intestins, puis… “Whatever”. C’est mon “partner” qui s’occupe de tout ça.

Mais le point est, c’est que si tu as des pensées personnelles, puis tu n’as pas de pensées prépersonnelles, qu’est-ce que c’est que tu penses que tu vas penser ? Tu vas penser : “Crisse” que tu as fait un voyage pour rien, que tu es allé à Hawaï pour rien, tu vas tout voir le côté négatif de ton expérience, tu as dépensé de l’argent pour rien, tu ne t’es pas reposé…. Ça n’arrête plus, t’sé… Tandis que si ton ratio de pensées est plus prépersonnel que personnel, ils vont dire : “Tu es allé à Hawaï, ça te permet d’éliminer Hawaï, tu as éliminé le Mexique c’est fait ! C’est un processus d’élimination, la prochaine fois tu vas aller à l’île de Malte, quelque part en Europe, puis finalement tu vas trouver une place que tu aimes l’hiver. Puis en attendant, ça te permet de trouver du monde qui vont te dire : Va voir cette clinique-là pour tes poumons en attendant pour régler ton affaire pulmonaire, parce que tu vas le régler avec le temps”.

Puis tu reviens au Québec, tu as manqué tes vacances techniquement, mais tu ne les a pas manquées, parce que tu as appris bien des affaires. Puis finalement tu ne vis pas le “backlash” (réaction) des pensées personnelles, pourquoi ? Parce que tu es télépathe avec eux autres, tu n’es pas existentiel, tu n’as pas vécu un voyage existentiel, tu as vécu un déplacement de ton corps physique, ce n’est plus pareil là, ce n’est plus pareil !

Tu as découvert un autre désert près de la Californie, Borrego, tu peux y aller n’importe quand, pas de problème. Ça fait que c’est très très important pour l’Homme de comprendre qu’il a besoin d’une psychologie évolutionnaire pour comprendre le statisme de la psychologie culturelle. Ça fait qu’une fois que vous aurez une psychologie évolutionnaire, ben, vous allez être très fluides dans le mental, très fluides dans vos émotions.

Puis quand vous allez perdre votre “chum”, vous allez savoir qu’il y en a un autre qui attend au coin de la rue. Quand vous allez perdre votre job, vous allez savoir qu’il y en a un autre qui vous attend, il y a toujours d’autres choses qui vous attendent. Mais si vous n’avez pas ça, puis vous perdez votre “chum”, puis que vous êtes bien attachés parce que vous êtes “insécures”, puis il est beau, puis vous pensez que vous n’en rencontrerez pas un autre beau de même, là vous êtes faits à l’os. Là, vous pleurez puis c’est la fin du monde !

Pour revenir à ce que je disais tout à l’heure, pour qu’une personne fasse de la médiumnité évolutionnaire, il faut qu’elle ait de la psychologie évolutionnaire. Pour qu’elle ait de la psychologie évolutionnaire, il faut qu’il y ait un certain niveau, il faut qu’il y ait un ratio de pensées prépersonnelles plus élevé que le ratio de pensées personnelles. Là, ça va vous décourager un peu parce que vous allez regarder le genre de profil psychologique, psychique, que vous avez.

Vous allez vous dire : “Ben moi, les pensées prépersonnelles, piouuu, je n’en ai pas gros, je ne peux pas identifier ça, quand est-ce qu’ils me parlent, quand est-ce qu’ils ne me parlent pas, je ne suis pas trop sûr… Heu”… Ça fait que là, je vais vous donner des petits moyens. Il y en a des petits moyens. Quand vous avez une pensée prépersonnelle qui n’est pas intelligente, il faut que vous y mettiez un arrêt. Mais il faut que ce soit un arrêt volontaire.

Exemple : Supposons que vous êtes jalouse de votre “chum”, parce que vous l’avez vu marcher sur la rue avec votre secrétaire, à ce moment-là ils vont vous envoyer un “chieur” de pensées personnelles. Il faut que vous soyez capable d’arrêter ça là, puis de questionner la pensée qui vient, la questionner comme si tu parlais à quelqu’un dans ta tête.

Ça fait que si tu commences à vivre de la jalousie, surtout vous autres les femmes, vous avez des écrans mentaux tellement développés, des vrais écrans de télévision, là vous allez voir votre “chum” avec la fille, probablement vous allez les voir dans des positions qui vont vous “étirer le bouchon” (rires du public), ça fait qu’à ce moment-là, si vous avez une psychologie, si vous faites un arrêt à cette pensée-là ou à cette image-là, vous allez voir qu’elle va arrêter.

Seulement, il faut que ce soit fait volontairement, c’est-à-dire qu’il faut que vous sachiez qu’il y a quelqu’un qui vous tire la pipe. Si vous ne s’avez pas que quelqu’un vous tire la pipe, vous ne pourrez pas le faire. Vous allez le faire temporairement, c’est comme la méditation ça. Tu fais de la méditation, tu passes ta vie à méditer, un jour il faut que tu arrêtes de méditer ! Tu ne peux pas être un méditeux toute ta vie (rires du public), t’sé ! Médite le matin, médite le midi, médite le soir, médite dans la nuit, médite le matin, médite le soir, tu ne viens pas au monde sur la Terre pour méditer, c’est de la connerie ça !

Ça fait que si tu reçois une pensée personnelle, tu lui mets un stop, puis si tu y mets un stop dans le sens que tu sais qu’il y a une personne qui tire la pipe de l’autre bord, il y a quelqu’un qui tire la pipe de l’autre bord, vous allez voir qu’il va y avoir une modification. Puis si c’est le temps dans votre vie qu’il y ait une ouverture de votre esprit dans ce plan-là, ils vont vous le dire, ils vont vous dire : “On te taquinait”. Mais ils ne vous le diront pas au début : “On te taquinait”. Au début, ils vont vous dire : “Je te taquinais”, puis là encore, c’est encore un autre… Non, excusez, ils vont vous dire : “Je me taquinais”…

Ils peuvent vous dire : “Je me taquinais”, ils vont utiliser le JE pour cacher leur identité. Oubliez jamais qu’ils vont toujours utiliser le JE pour cacher leur identité, parce que le JE utilisé dans la langue est le support psychologique pour le développement de l’ego. Alors que le TU utilisé dans la langue est le support psychologique pour développer un dialogue.

Ça fait que quand tu développes une psychologie évolutionnaire, parce que tu as pris conscience des “games” au niveau de la pensée, tu as arrêté la “game”, surtout là quand vous vivez des problèmes. C’est quand vous vivez des problèmes que c’est le meilleur temps pour le faire ça, parce que c’est le temps idéal où vous êtes le plus testés au niveau de l’existence. Et à ce moment-là, vous en arrivez à voir qu’il y a une “game” qui se joue. Puis une fois que vous allez l’avoir testé… Une, deux, trois, quatre fois, ça va être fait, puis vous allez pouvoir le tester pour toujours.

Ça fait que vous allez devenir très très habiles à ça, puis vous allez passer graduellement à un ratio de pensées prépersonnelles plus élevé que de pensées personnelles. Puis éventuellement, vous allez passer à une médiumnité évolutionnaire qui va être très créative, qui va vous servir autant que ça va servir les autres. Mais il faut que ça soit fait par volonté quand vous faites un arrêt à ces pensées-là.

Il faut que vous puissiez le faire dans le sens que vous… Comme si vous parliez à quelqu’un, parce que si vous n’êtes pas capables, en tant qu’ego, de suivre la réalité de votre multidimensionnalité, vous ne pourrez jamais le faire, parce que l’ego, il n’aime pas ça avoir l’impression qu’il est habité pas quelqu’un, l’ego a besoin d’être “sécure”, puis il veut être dans sa petite cocotte tout seul. Mais l’idée qu’il est habité par un double là, ou “whatever”, ça, ça le chicotte, ça le démange. Vous allez être obligés de le faire ce “step-là” un jour, ce pas-là un jour, vous allez être obligés de le faire.

Quand vous allez l’avoir fait, vous allez voir qu’il n’y a rien là, puis ce n’est pas parce que vous allez l’avoir fait que vous allez avoir une grande médiumnité tout de suite, puis que vous allez avoir une grande télépathie tout de suite, puis que l’autre, de l’autre bord, il va se révéler à vous là, comme votre grand “chum”. Ça va prendre du temps parce qu’il faut que les corps soit ajustés pour ça, il y a du temps, ils ne peuvent pas trop vous débalancer au niveau psychique.

Question : Quand vous questionnez la pensée, comment ça se passe ?

BdM : Quand vous questionnez la pensée… Je vais vous donner un exemple, supposons qu’il me dirait à moi : “Hé, Bernard de Montréal”… supposons qu’il me dirait dans ma tête : “Je suis intelligent”. Supposons que je recevrais la pensée là : “Je suis intelligent”. Là, je dirais : “Qu’est-ce que tu veux là, parle-moi donc comme du monde”… Là, il serait obligé de modifier, il serait obligé de changer ça : “Je suis intelligent”, puis me parler comme du monde.

S’ils me parlent comme du monde, ils ne peuvent pas utiliser le mot, la phrase : “Je suis intelligent”, parce que ça c’est coloré, c’est totalement égocentrique. Ça fait que je vais dire : “Change moi la phrase, je la vois la game”, puis là ils vont dire… Il y a un processus, il y a un processus d’individualisation créative qui se fait là, ils vont dire : “L’intelligence vient d’en haut”, autrement dit ils vont la rendre prépersonnelle, la phrase. Ça fait que s’ils me disent : “Bon, ben, le processus d’intelligence créative est en marche”, là je comprends, je n’ai pas de problème avec ça.

Mais s’ils me disent : “Je suis intelligent”, là je sais que le ratio de pensées personnelles est plus élevé que le ratio de pensées prépersonnelles. Là, je sais qu’ils sont en train de me jouer une petite pipe, là je sais qu’ils veulent me laisser dans l’illusion que c’est moi qui pense ça. Puis il est trop tard, je ne suis plus capable de penser ça. Comprends-tu ?

Question : Dans un sens, pour donner un exemple… (inaudible)… C’est eux qui m’envoient la pensée de fumer ?

BdM : La raison que vous fumez, c’est parce que… Tant qu’ils vont utiliser la pensée de fumer, ben, vous allez fumer, c’est tout connecté ensemble ça. Puis vous ne pouvez pas dissocier la nature de la pensée de la nature de l’action. C’est seulement quand c’est prépersonnel que vous êtes capable de le faire. Supposons, par exemple, supposons que dans ton cas, ils diraient par exemple… Attends un peu, je vais te donner un échantillon.

Supposons que tu reçois dans ta tête… Tu es dans un contrat avec quelqu’un puis tu fais des affaire avec quelqu’un, puis tu reçois dans ta tête : “Il n’est pas bien vite, il ne comprend pas bien vite”, cette pensée-là c’est une pensée personnelle, c’est un jeu, ça. Ça fait que si tu reçois une pensée de même, tu vas penser que c’est toi qui pense de même, alors que tu devrais savoir que c’est eux autres qui t’envoient ça.

Sachant que c’est eux autres qui t’envoient ça, à ce moment-là tu mets un arrêt à ça, là il vont changer le langage, ils peuvent dire : “Bon, ben, il n’est pas bien vite parce que dans deux semaines il va se produire quelque chose en ta faveur”. Ah là ! Ce n’est plus pareil, ce n’est plus à la même vitesse.

Question : Si dans ma tête, je pense que le gars, c’est un “super vite”, c’est la même chose ?

BdM : Ils vont utiliser la même affaire, c’est la même chose parce qu’ils vont t’entrapper, ça fait que s’ils t’envoient dans ta tête que le gars, c’est un “super vite”, toi tu vas partir au niveau de l’ego et tu vas penser que c’est un “super vite” puis tu vas faire un contrat avec lui, ou tu n’en feras pas de contrat avec lui, dépendant de la situation. Autrement dit, qu’ils t’envoient n’importe quoi dans ta tête, il faut que ça soit créatif. Si ce n’est pas prépersonnel donc créatif, ça va être personnel et c’est comme ça que l’Homme se fait entrapper dans la vie tout le temps.

Ça veut dire quoi ça, pour encore raffiner la réponse ? Ça veut dire qu’eux autres sur le plan mental, ils ne sont pas capables de te parler négativement d’un être humain. Sur le plan astral ils sont capables de le faire. Sur le plan mental là, ces êtres-là, un double, “whatever”, ces êtres de lumière là ne sont pas capables quand tu en es conscient d’eux autres… Parce que quand tu es conscient d’eux autres, tu n’es pas en expérience planétaire.

Et si tu n’es pas en expérience planétaire, donc si tu ne vis pas ta relation avec eux autres sur le plan de l’âme, mais si tu la vis sur le plan de l’Esprit, ils sont obligés de te parler conformément aux lois cosmiques. Et conformément aux lois cosmiques, ça veut dire : Éclairer ton intelligence. Puis éclairer ton intelligence, ça veut dire te mettre toujours en situation créative par rapport aux Hommes. Tandis que sur le plan de l’âme, sur le plan astral, ils peuvent jouer n’importe quelle “game” pour te mettre en expérience d’âme.

Puis c’est pour ça que l’involution sur la Terre a été absolument abominable, que les Hommes ont souffert d’une manière atroce pendant des siècles, et que c’est seulement avec l’évolution de la conscience, puis de la psychologie, d’une nouvelle psychologie, que l’Homme va pouvoir en arriver finalement à retourner à la source, puis réellement comprendre le dilemme, le dilemme de sa conscience involutive. Ça fait que la conscience, autant c’est simple puis c’est clair, puis c’est net, autant ça peut être embrouillant, embrouillé, confusant, puis merdique.

Question : Et au niveau de la vibration, ils peuvent nous doubler comme ça ?

BdM : Ça, c’est intéressant. Ils disent qu’au niveau de la vibration, ils ne peuvent pas vous doubler parce que quand vous êtes en conscience vibratoire, ils sont obligés de vous parler d’une façon consciente, d’une façon intelligente. Autrement dit, ils ne peuvent pas vous amener à une conscience expérimentale. Toi tu me poses la question là, puis je vais tout de suite à l’écriture, puis j’ai la réponse, ils sont obligés, ils n’ont pas le choix.

Tandis que si on n’est pas conscient d’eux autres sur le plan mental, donc si on n’a pas accès à un certain ratio de pensées prépersonnelles, on est toujours en conscience expérimentale. Moi souvent, c’est pour ça que je dis souvent, je vais dire : “Je ne peux pas m’imaginer pas comprendre. Pour moi, pas comprendre, ça n’a pas d’allure”. Autant pour l’Homme, comprendre ça n’a pas d’allure, autant pour moi, pas comprendre, ça n’a pas d’allure. Pourquoi ? Parce que j’ai toujours accès à de la pensée prépersonnelle, donc je suis toujours capable de vivre une télépathie avec eux autres.

Mais ça, ça demande une transmutation de l’ego, ça demande une conscience de leur présence. Si vous n’êtes pas capables, puis je vous le dis, si vous n’êtes pas capables de supporter psychologiquement le fait d’être habités par votre Esprit, je ne parle pas de posséder là, je parle d’être habités par votre Esprit, à ce moment-là vous ne pourrez pas, vous allez avoir de la difficulté à “dealer” (négocier) avec ça, parce que si vous aviez un haut ratio de pensées prépersonnelles et que vous n’étiez pas conscients de votre Esprit, vous seriez des êtres diaboliques, parce que vous auriez une conscience de votre intelligence, et vous développeriez un orgueil tellement vaste que vous seriez dangereux !

Un Homme comme moi, c’est techniquement un Homme dangereux, pourquoi ? Parce qu’ayant accès à de l’information pour moi-même, pour d’autres, à n’importe quelle échelle, si tu n’es pas conscient que ça vient d’ailleurs ça, ben, tu développes un ego tellement grand qu’éventuellement tu tombes dans la magie noire, tu veux faire le contrôle du monde, tu veux développer des sectes, je ne sais pas moi, le pouvoir, tu deviens un être qui a grande soif du pouvoir.

Puis c’est pour ça que dans le processus du développement de la conscience créative, la moindre recherche, le moindre appétit que vous pouvez avoir pour le pouvoir, ils vont vous le détruire. Quand bien même ça prendrait dix ans, quinze ans, vingt ans, ils vont vous mettre la batterie à terre.

Question : L’Homme cherche le pouvoir par rapport à son insécurité ?

BdM : L’Homme cherche le pouvoir parce que l’Homme n’a pas conscience de la source, si tu n’as pas conscience de la source, ben, tu cherches le pouvoir, puis tu en veux plus parce que tu penses que ça fait partie de ton talent. Le pouvoir nous sécurise, puis la conscience d’être habité ne nous sécurise pas, il faut que ce soit le contraire. Il faut que l’Homme en arrive à être sécurisé par la conscience d’être habité et insécurisé par le pouvoir.

Moi, être habité par eux autres je trouve ça absolument merveilleux, parce que c’est la réalité multidimensionnelle de la conscience humaine. Tandis que l’enjeu du pouvoir c’est très dangereux, puis d’ailleurs mon expérience au cours des trente années où j’ai été dans le public, mon expérience ma démontré que la conscience créative détruit toutes les bases de son pouvoir sur le plan matériel.

Ça fait qu’aussitôt qu’elle avance, elle détruit, puis elle avance puis elle détruit, pour que l’Homme apprenne à ne pas rechercher le pouvoir, que l’Homme apprenne à travailler dans le vide créatif de sa conscience, puis qu’il en arrive à travailler avec sa source, mais d’une façon à libérer l’Homme, et non pas à le maintenir en “subjugation” (assujettissement). Parce que n’oubliez pas que le pouvoir, ça fait partie de l’involution.

Quand on parle des forces lucifériennes sur la Terre, oubliez les forces lucifériennes dans le sens judéo-chrétien du terme là, prenez dans le sens ésotérique occulte du terme, les forces lucifériennes sur la Terre sont des forces qui ont utilisé le pouvoir pour la domination de l’Homme, autant sur le plan matériel que sur le plan des morts.

Moi je parlais à des morts dernièrement, parce que je faisais une médiumnité avec des morts, puis au début ils n’étaient pas tellement intéressés à me parler parce qu’ils avaient peur de moi un petit peu, mais après une demi-heure ils étaient contents de me parler, parce que premièrement, ils savaient que je les connaissais, que je connaissais leurs conditions.

Puis quand j’ai commencé à leur faire comprendre comment est-ce qu’était structuré leur monde en relation avec les grandes forces cosmiques qui les dominent – dont les forces lucifériennes, les forces sataniques – je te jure qu’ils étaient contents de parler avec un “p’tit cul” sur la planète Terre. Ils étaient contents parce qu’ils n’ont pas accès à cette information-là, les morts sont extrêmement limités dans leur monde, puis ils sont constamment contrôlés, puis l’Homme ne sait pas ça.

Ça fait que ces êtres-là, même dans l’astral, il y a de la souffrance, puis même sur les hauts plans de l’astral, les maîtres spirituels ou les êtres avancés qui vont dans les hauts plans de l’astral, éventuellement ils réalisent qu’il y a beaucoup de domination. Puis cette domination-là, ils commencent à le réaliser de plus en plus, c’est pour ça qu’éventuellement l’astral va s’effondrer, mais ça, quand il va s’effondrer, c’est l’Humanité qui va avancer, puis ça, c’est long.

Question : Bernard, concernant la pensée, en tout cas pour moi, je ne réalise même pas que je pense, pourtant je me sens mal… (inaudible)… BdM : Une pensée c’est une pensée, il faut que tu t’arrêtes. Quand il y a une pensée, il y a une pensée, ça s’identifie une pensée même quand tu te sens mal. La pensée elle s’identifie, quand tu l’as identifiée la pensée, il faut que tu sois capable de l’arrêter, il faut que tu saches qu’il y a une manipulation là. Une fois que tu t’habitues à savoir qu’il y a une manipulation là, ça s’arrête, ça arrête, puis ça se tasse, puis ça s’ajuste. Puis éventuellement tu passes dans un ratio de pensées plus prépersonnelles, plus créatives qu’avant.

Puis tu es mieux dans ta peau, puis tu vis moins de tremblements intérieurs, je dirais que c’est le prix à payer, ça. C’est comme les initiations, je parle de mon cas-là, moi en 1969 quand j’ai vécu ma fusion en 1969, puis je n’ai pas vécu ça graduellement comme vous autres au cours des années, j’ai vécu ça tout d’un coup, le prix à payer pour vivre la connexion télépathique avec eux autres, puis commencer à accéder aux mystères de l’Humanité, qu’on a essayé de comprendre depuis des siècles, le prix à payer c’est la disparition totale de ma personnalité réfléchissante. Ça, c’est le prix que j’ai eu à payer.

Au cours des années tu t’ajustes là puis tu te normalises, mais c’est le prix à payer. Alors l’Homme lui aussi a son prix à payer, c’est peut-être un prix un petit peu moins évident, moins gros sur le coup, mais il y a un prix à payer. Le prix, c’est la prise de conscience que quand vous avez une pensée, c’est une communication qui est manipulable, qui peut être manipulée. Ce que je veux dire, c’est quand vous vivez des expériences difficiles, c’est là que vous êtes le plus proches à comprendre, puis à saisir la manipulation de ces pensées-là.

Ça fait qu’à ce moment-là, une fois que vous avez commencé à le faire, parce qu’on l’a la science maintenant, après ça, ben, ça devient un jeu d’enfant, puis un jour vous allez devenir très habiles à ça. Puis vous ne vous ferez plus prendre dans les souffrances qui sont connexes à ces pensées-là. Ça fait que vous allez avoir plus de pensées prépersonnelles, donc de télépathie intérieure que de pensées réfléchies. La vie va être plus agréable.

Question : Tantôt vous parliez de la manipulation de la pensée, nos émotions, ça passe toujours par la pensée ?

BdM : Ça passe toujours par la pensée. Vous ne pouvez pas vivre d’émotivité sans pensée. La pensée c’est un déclencheur tout le temps, tout le temps, tout le temps… Si on regarde votre cas là, ils disent : On peut utiliser n’importe quoi avec lui, parce que des fois il agit comme un petit gars. Ça, ça veut dire qu’ils vont vous prendre dans votre bonhommie, dans votre spiritualité, dans votre gentillesse, puis ils vont vous jouer un coup de cochon, c’est comme ça qu’ils vous accrochent, là vous tombez dans le piège, ainsi de suite.

Question : Pour la femme, est-ce qu’il est difficile pour elle d’accepter d’être habitée ?

BdM : Ils disent que pour la femme c’est plus facile que pour l’homme mais elle est moins intéressée que l’homme. L’homme lui, dans un sens, il aime ça être habité : “Puis quand est-ce que je vais être habité, puis est-ce que je vais être habité”… Tandis que la femme, elle est moins “gung-ho”, la femme est plus sage que nous autres. Nous autres, on est réellement des cons. La femme, elle est plus sage, elle est plus posée, elle est moins énervée, elle n’a pas le complexe messianique, la femme.

Tandis que nous autres, on veut tous être des initiés là, puis on veut regarder dans la boule de cristal. Tandis que la femme, elle est définitivement plus intelligente que l’homme parce qu’elle est moins incarnée que l’homme dans la matière. L’homme est très incarné dans la matière, la femme est moins incarnée dans la matière, donc la femme est plus sensible aux autres plans. Ça fait que le contact avec les plans pour elle, c’est plus normal.

Par contre, elle n’a pas tendance à vivre l’occulte comme nous autres. Nous on vit ça “heavy”, on est “heavy”. Les gars qui sont occultes puis ésotériques, c’est “heavy”. Tandis que la femme elle, elle prend ça plus cool, c’est pour ça d’ailleurs que c’est la femme qui va libérer l’homme, ce n’est pas l’homme. L’homme n’est pas libérable tout seul. Mais la femme elle, elle va le libérer, bon gré mal gré elle va le libérer, quand elle va devenir intelligente d’elle-même.

Question : Est-ce qu’une femme, elle peut m’apporter quelque chose ? (rires du public) BdM : Si on regarde ton cas à toi, ils disent : Dans son cas à lui, c’est bien difficile pour une femme de lui apporter quelque chose, parce que l’important, il a l’impression qu’il a tout.

Question : Quand tu vas passer un bon samedi, un bon dimanche, puis qu’il y a une grosse chicane (inaudible)… BdM : Là, ils font des farces là… iIs disent… Lui, c’est toujours les femmes qui vont ruiner son samedi puis son dimanche (gros éclats de rire dans la salle). La femme c’est la femme ! (rires du public). Ils disent : une femme… Il faut que je l’écrive parce qu’il y a trop d’informations. De leur point de vue à eux autres… Je vais vous le dire vite parce que je vais le perdre.

Ils disent : La femme est plus intelligente que l’homme parce qu’elle est moins impliquée. Ils disent : La femme est plus intelligente que l’homme parce qu’elle est capable de vivre la confrontation pour éventrer le “pus” du mensonge. C’est comme si une femme, ça a moins peur de vivre une confrontation pour faire sortir le “pus” du mâle. Tandis que nous autres, on le politise, t’sé…

Ils disent qu’elle est intelligente, parce qu’ils disent : Elle est capable facilement de comprendre les revers de la psychologie du monde. Ce qu’ils veulent dire par ça je pense, c’est que la femme, tu lui amènes des roses, elle va aller voir en arrière de la rose pourquoi est-ce que tu lui amènes une rose. Est-ce que tu lui amènes une rose parce que tu as été avec une autre femme hier, puis tu te sens coupable, est-ce que tu lui amènes un cadeau parce que… Comprends-tu ? Elle est capable, elle va toujours… Puis quatrièmement, ils disent : C’est ça qui brise les samedis puis les dimanches ! (rires du public).

Question : Bernard, si la femme elle aime ça, éventrer le mensonge, pourquoi est-ce que les hommes mentent aux femmes… (inaudible) BdM : Ils disent : Les hommes qui mentent trop aux femmes, éventuellement perdent l’amour de leur femme. Puis en perdant trop l’amour de la femme, ils finissent seuls. Puis perdre l’amour de la femme dans la vie là, quelqu’un qui perd trop de l’amour de la femme ou de l’amour de la femme dans la vie, ils disent : C’est perdre un grand ingrédient de la conscience planétaire. Je parle de la femme, il faut le regarder de leur point de vue là. Quand je ferai le livre sur la femme, vous regarderez ça d’un côté plus proche, parce que je pourrai donner des exemples. Mais écoute bien ça, écoute bien ça : Ils disent : La femme est plus proche de nous autres que vous autres, la femme est plus proche d’eux autres que nous autres on l’est.

Question : Une chose est certaine, c’est qu’au moment où je te parle là, il y a quelqu’un proche de moi, mon fils, quand il va rencontrer une fille, il ne sait pas s’il va lui mentir où s’il va être correct, comprends-tu, parce que son cousin, lui, il va chercher toutes les femmes qu’il veut, puis il leur dit ce qu’elles veulent entendre comprends-tu ?

BdM : OK. OK. Ils disent : Vous pouvez manipuler la femme tant que vous voulez mais avec le temps, vous allez la perdre parce qu’elle voit clair. Elle voit clair ! Tu ne peux pas manipuler la femme, tu peux le faire parce qu’elle est naïve, puis elle est bonne, puis elle est donnante, ainsi de suite. Mais quelque part dans le temps, tu perds la femme. Pour avoir une femme dans ta vie, pour la garder dans ta vie, il faut que tu la cultives la femme, puis pour cultiver la femme il faut l’aimer, puis l’aimer, c’est la protéger contre notre propre mensonge. Bye.

mise à jour le 23/06/2024

Retour en haut