PE-011 Possession Psychique

“Bon, alors on continue dans le domaine de la psychologie évolutionnaire, je veux regarder avec vous le phénomène et le problème de la possession psychique. C’est très important de comprendre ça. Quand un être humain vient en contact télépathique avec les plans subtils, il se crée une transformation de sa conscience mentale, c’est inévitable. Que vous soyez fou ou que vous soyez intelligent, il se crée une transformation de la conscience …”

 

En Français vous lisez la transcription manuelle de la conférence de BdM, dans une autre langue la traduction par une intelligence artificielle (AI) de cette transcription manuelle, donc le résultat est à interpréter avec discernement.


Bon, alors on continue dans le domaine de la psychologie évolutionnaire, je veux regarder avec vous le phénomène et le problème de la possession psychique. C’est très important de comprendre ça. Quand un être humain vient en contact télépathique avec les plans subtils, il se crée une transformation de sa conscience mentale, c’est inévitable. Que vous soyez fou ou que vous soyez intelligent, il se crée une transformation de la conscience mentale. Les gens qui sont aliénés par exemple, qui vivent une possession à partir des plans astraux, ne comprennent pas ce qui se passe et en sont victimes.

Mais l’Homme conscient, en évolution de conscience qui, éventuellement, en arrivera un jour à développer un lien universel, c’est-à-dire une conscience télépathique avec le plan mental, vivra jusqu’à un certain point ce qu’on peut appeler une déchéance de son égocentrisme, une déchéance ou une diminution de son égoïsme ou une diminution de sa conscience personnelle, pour éventuellement bénéficier d’une fusion ou d’une unification avec un principe supérieur qu’on appelle “son double”.

Mais dans le premier mouvement de cette conscience supramentale là, dans le premier mouvement où le contact s’établit entre l’Homme et l’invisible et où l’ego n’est pas scient, où l’ego ne connaît pas les lois occultes derrière la forme, c’est là qu’on doit bien regarder le phénomène de l’union entre l’Homme et les plans subtils. C’est là qu’on doit regarder le phénomène de possessivité – si vous n’aimez pas le terme possession – c’est là qu’on doit regarder le phénomène de conscience altérée et on doit le regarder d’une façon très très objective.

Quand je dis qu’on doit le regarder d’une façon objective, je veux dire qu’on ne peut pas se laisser spiritualiser dans ce phénomène-là. Si on se laisse spiritualiser dans ce phénomène-là, à ce moment-là on devient victime éventuellement, parce que l’Homme sur le plan matériel est une âme dans un corps matériel. Donc l’Homme n’a pas réellement beaucoup d’outils pour investiguer objectivement son contact avec la réalité parallèle.

Et puisque nous passons de l’involution à l’évolution, c’est-à-dire à une période dans le développement de la conscience humaine où l’Homme prendra le contrôle éventuellement sur son rapport avec les forces occultes, pour justement ne plus être piégé dans les subterfuges de la conscience planétaire de l’involution qui ont fait de l’être humain un être totalement ignorant des lois occultes, et aussi totalement ignorant des forces de vie très puissantes qui existent derrière l’espace-temps matériel dans lequel, lui, évolue en tant qu’unité biologique.

Alors quand je dis que l’Homme doit en arriver éventuellement à faire des études, moi j’ai commencé à faire des études sur ce niveau-là, sur ce plan-là. Et je suis sûr qu’au cours de l’évolution, d’autres Hommes, d’autres êtres feront d’autres études parce que c’est un domaine infini, la conscience, parce que quand on parle de conscience, on ne parle pas simplement du phénomène psychique de l’ego qui se traduit dans une forme de pensée ou du phénomène psychique de l’ego qui se traduit dans une télépathie directe.

Quand on parle de conscience, on parle de contact interne mondial, on parle de contact entre des mondes, entre des plans ! On parle de contact entre des intelligences d’un certain niveau avec des intelligences d’un autre niveau, on parle de mondes à l’intérieur desquels les lois qui sont techniquement occultes à notre monde, occultées à notre monde, sont des lois très puissantes ; parce qu’elles fondent leur puissance ou elles fondent leur préséance, ou elles fondent leur autorité, ou elles fondent leur domination sur le fait que nous, en tant qu’êtres inconscients, en tant qu’âmes incarnées, n’avons pas de contrôle sur la gestion psychique de notre territoire mental.

Et donc, comme on n’a pas de contrôle sur notre territoire mental à l’heure actuelle, c’est évident que lorsqu’un certain niveau de contact se fait ou s’établit entre l’Homme et les plans parallèles, il se crée sur la Terre une expérience particulière. Si on regarde les saints, si on regarde les mystiques, si on regarde les gens qui ont vécu contact avec les plans parallèles comme le Frère André, si on regarde le Père Pio, on s’aperçoit que ces gens-là ont été victimes de forces occultes très profondes qui les ont soumis à des expériences psychologiques et psychiques très traumatiques, très traumatisantes.

Et ces êtres-là, dans la condition d’infériorité psychique où ils se trouvaient, n’avaient pas le pouvoir psychologique de s’instruire eux-mêmes de ce qui se passait sur le plan occulte et en relation avec des mondes parallèles ; donc ils ne connaissaient pas qu’ils étaient ou ils ne reconnaissaient pas qu’ils étaient, en fait, des êtres possédés. Possédé, être possédé, ce n’est pas – dans mon vocabulaire – ce n’est pas un indicatif négatif de la relation entre un Homme et le plan ou les plans parallèles.

Quand un être vient en contact avec les plans parallèles, il vit une certaine possession. Possession veut dire une incapacité de faire une gestion réellement objective de sa relation avec les plans. Donc pour moi, un être qui est très très spiritualisé par un lien avec l’occulte, c’est un être possédé. Un type qui est fou et qui est contacté par l’astral, aussi vit une possession. Donc, tout contact avec les plans parallèles crée chez l’Homme, tant qu’il n’a pas suffisamment de science occulte, autrement dit de contrôle sur les plans occultes, l’Homme vit une possession.

Et c’est très important que l’être connaisse, comprenne les aspects de cette possessivité-là. Probablement qu’un jour certaines personnes écriront sur ceci, moi peut-être que je le ferai si j’ai du temps. Mais c’est très important qu’on connaisse et qu’on comprenne objectivement la relation psychologique, psychique, mentale, supramentale et cosmique, ou systémique, avec des êtres qui appartiennent à des dimensions parallèles, et qui ne sont pas, pour toutes sortes de raisons, nécessairement prêts à venir en contact visuel avec l’Homme, c’est-à-dire à se matérialiser.

Le phénomène de la possession, c’est un phénomène qui est très vieux sur la Terre. Les Hommes, les initiés qui sont venus en contact avec des plans parallèles dans l’involution ont été possédés. Tous les êtres qui ont parlé avec, qui ont entendu des voix, qui ont participé à la naissance d’une vie invisible et sa matérialisation sur le plan matériel ont été possédés.

Donc la possession, c’est un terme mécanique, c’est un terme technique, c’est un terme normal pour indiquer que l’Homme, lorsqu’il vient en contact avec des étrangers… Et quand je parle d’étrangers, je veux dire toutes formes étranges d’intelligences, toutes formes d’intelligences que vous ne pouvez pas expliquer, toutes formes d’intelligences que vous ne pouvez pas contrôler, toutes formes d’intelligences dont vous ne connaissez pas les lois occultes, toutes formes d’intelligences qui, fondamentalement, exercent contre l’Homme, pour des bonnes ou des pas bonnes raisons, ce que j’appelle le mensonge cosmique, c’est-à-dire le contrôle de l’information.

Alors c’est évident qu’un être qui vient en contact avec des plans parallèles, subit une étrange forme de manipulation que j’appelle la possession, et on ne peut pas blâmer les êtres humains de cette expérience parce que c’est très occulte, et ça fait réellement partie de l’ignorance occulte de l’humanité. Ça fait réellement partie du fait que nous sommes aujourd’hui à la fin du vingtième siècle des êtres qui appartiennent à des races inférieures.

Bon, une race inférieure c’est quoi ? Une race inférieure c’est une race qui n’est pas capable de surmonter la division, la relativité, la différence psychique qui existe entre les intelligences, que ces intelligences soient sur le plan matériel, que ce soit des intelligences du plan morontiel, que ce soit des intelligences sur le plan astral ou sur le plan mental, cela n’a pas d’importance. De l’intelligence, c’est universel et de l’intelligence ça ne se compartimentalise pas, c’est-à-dire qu’on ne peut pas dire, on ne peut pas dire qu’il y a des sortes d’intelligences qui sont plus évoluées que d’autres, et que parce qu’elles sont plus évoluées que d’autres, elles doivent dominer les plans inférieurs.

La seule raison pour laquelle cette situation existe, c’est parce que sur la Terre nous n’avons jamais eu de science pouvant nous expliquer les lois occultes de l’Intelligence, pouvant nous expliquer les lois occultes de la possession, et pouvant nous faire réaliser que la fondation même de l’évolution cosmique de l’Homme sur une planète telle que la Terre, qui est une conscience expérimentale, est fondée sur le principe de la réorganisation du lien.

L’Homme doit en arriver à réorganiser son lien avec l’invisible. L’Homme doit en arriver à réajuster son lien avec l’invisible ! L’Homme en tant que radio doit en arriver à réajuster la téléphonie avec l’invisible, l’Homme doit en arriver éventuellement à prendre conscience que la nature de son intelligence sur le plan matériel est totalement faussée en ce qui concerne les lois occultes. Le seul plan où l’Homme est réellement intelligent sur la Terre, dans le sens d’objectivement intelligent, dans le sens qu’il y a une relation de un pour un entre lui et la matière, c’est dans la science matérielle.

Dans la science matérielle, c’est l’Homme qui est en contrôle. Un scientiste qui est dans un laboratoire c’est lui qui est en contrôle, un médecin qui est à l’hôpital c’est lui qui est en contrôle. Mais aussitôt que l’Homme traite avec des éléments qui sont extérieurs ou étrangers à sa conscience, des éléments qui ne sont pas manipulables par sa conscience, des éléments qui ne s’ajustent pas à sa conscience, l’Homme devient automatiquement un être faible, un être affaibli.

Et il doit par conséquent, au cours de l’évolution, en arriver à ériger méthodiquement une forme de science différente, mais extrêmement importante pour les Hommes qui seront invités au cours des siècles à venir, à venir en contact ou à expérimenter ou à connaître des liens occultes avec des plans parallèles. Que ce soit des esprits, que ce soit des extraterrestres, que ce soit des “petits gris”, que ce soit n’importe quoi, c’est sans importance.

L’Homme ne doit pas être dominé dans sa conscience humaine sur la Terre par aucune intelligence, quel que soit son niveau, quelle que soit son origine, quelle que soit la progression psychique de son moi. L’Homme doit être un être totalement libre. Mais pour être libre, il faut être capable de ne pas confondre sa relation avec les plans, ce qui veut dire que pour être libre, il faut réellement savoir, toujours savoir. Et ne jamais oublier que les plans exercent contre l’Homme, s’exercent contre l’Homme, se meuvent contre l’Homme !

Non pas parce qu’ils sont contre l’Homme, mais parce que ça fait partie des lois inverses de la vie, et que tout ce qui est en dehors de la matière est, dans un sens, un miroir, c’est-à-dire se manifeste en opposition ; donc tout ce qui est esprit, quand on parle d’esprit, quand j’emploie le terme “esprit”, j’emploie un terme qui définit une catégorie d’existence qui n’a rien à voir avec la forme. Une catégorie d’existence qui n’a rien à voir avec la forme, ça veut dire une catégorie d’existence que vous ne pouvez pas contrôler.

Si l’Homme n’est pas capable de contrôler une catégorie d’existence ou une catégorie d’intelligence, il traite avec de l’esprit, même si l’esprit est matérialisé et que l’Homme traite avec ce que vous appelez des “petits gris” ou que l’Homme traite avec tous ceux que vous appelez des “extraterrestres”, ou que l’Homme traite avec des matérialisations astrales, ou que l’Homme traite avec des “poltergeists”, ou des formes ectoplasmiques, à partir du moment où l’Homme traite avec un esprit qu’il ne peut pas amener sous son contrôle, l’Homme doit faire attention et se considérer comme étant une victime possible de l’empire des forces occultes.

Donc, c’est très important pour l’être humain, surtout aujourd‘hui, surtout dans un temps où on commence à s’intéresser, à chercher dans des domaines qui sont particuliers, dans des domaines qui sont marginaux, dans des domaines aussi qui ne nous offrent pas la sécurité. Si vous allez à l’église, l’Église catholique vous offre de la sécurité. Dans l’Église, dans la religion, vous avez de la sécurité parce que dans la religion vous avez des guides, vous avez des garde-fous et ces garde-fous-là ont été établis depuis des siècles.

Par contre, aussitôt que l‘Homme sort des domaines de la vie normale, aussitôt que l’Homme sort et fait une investigation de ce qui est marginal, aussitôt que l’Homme sort et commence à entreprendre de la recherche dans des domaines qui, pour des bonnes raisons, sont considérés négatifs et dangereux par l’Église, parce que l’Église est techniquement anti-occulte, elle est techniquement anti-ésotérique et l’Église a raison parce que l’Église sait très bien qu’il y a beaucoup de manipulations à partir des plans subtils contre l’Homme, donc dans sa doctrine, l’Église protège l’individu contre ces mondes-là.

Mais d’un autre côté, il y a des individus et il y aura de plus en plus d’individus dans le monde qui voudront sortir des terrains protégés que les religions nous offrent, pour éventuellement entrer dans des zones de conscience un petit peu plus avancées, un peu plus occultes, mais aussi beaucoup plus dangereuses pour l’Esprit humain tant que l’Homme n’aura pas suffisamment formulé sa relation avec les plans et compris qu’aussitôt qu’il est en contact avec l’invisible, il est en voie de manipulation.

Ce qui nous amène au fameux phénomène de la possessivité ou de la possession qu’on doit comprendre, mais on ne peut pas comprendre la possession d’une manière intellectuelle. Que vous soyez possédé par les forces de la lumière ou que vous soyez possédé par les forces obscures, c’est sans importance, c’est la même affaire ! La seule différence c’est qu’avec les forces de la lumière, un jour vous pourrez vous en sortir, alors qu’avec les forces obscures, vous ne vous en sortirez pas.

Mais c’est très important que l’Homme comprenne qu’il n’y a pas de différence entre la possession astrale et la possession mentale, il n’y en a pas de différence ! Il y en a une à échéance, il y en une à long terme. Mais dans le gros de l’expérience, dans la période où l’Homme va vivre la lutte, le contact, la télépathie avec des niveaux d’intelligences qu’il ne peut pas adroitement encore identifier, l’Homme doit faire très attention et se rappeler qu’il y a des êtres sur le plan matériel qui ont beaucoup d’expériences avec l’occulte, et qui indiquent que l’Homme doit toujours considérer qu’un contact avec l’invisible mène à une forme quelconque de possession, c’est-à-dire à une incapacité en tant qu’ego de traiter de façon magistrale avec des forces qui sont déjà magistrales.

Quand on parle de l’involution, puis qu’on fait la distinction avec l’involution puis l’évolution, on parle de cette période où l’Homme est en contact avec la matière contre cette période où l’Homme va venir de plus en plus en contact avec des mondes parallèles ou avec des formes d’énergies spiritualisées – et quand l’Homme vient en contact avec des formes d’énergies spiritualisées et qu’il n’est pas capable au niveau de son ego de ne pas être magnétisé par ces forces-là – à ce moment-là, on vit l’expérience de la possession.

L’évolution de la psychologie humaine est très primitive, l’évolution de la psychologie humaine ira très loin, ce qu’on saura demain, dans cinquante ans, cent ans, de la nature du psychisme humain, ce sera révolutionnaire comparativement à ce qu’on sait aujourd’hui ; de la même façon que, ce qu’on sait aujourd’hui est révolutionnaire comparativement à ce qu’on savait voilà trois, quatre, cinq, six-cents ans.

Ça fait que l’évolution au niveau du psychisme humain continue et continuera, et l’Homme en arrivera finalement à réaliser qu’à partir du moment où il entre dans une porte ou il entre dans un niveau de conscience, ou il entre dans une zone de conscience, il se crée en lui des métamorphoses, il se crée en lui des changements de vibrations. Ses corps subtils dont il n’est pas conscient, ses corps subtils, le mental, le corps astral, le corps morontiel, ses corps se mettent en vibration et éventuellement ces corps-là deviennent extrêmement sensibles à des énergies, et ces énergies-là sont utilisées par des entités dans les mondes parallèles, dépendant à quel niveau d’évolution l’Homme est rendu.

Ce qui va déterminer avec qui vous êtes en contact dans l’invisible, que vous en soyez conscients ou non – parce que tout le monde est en contact avec l’invisible – c’est votre niveau d’évolution. Il est évident que si vous êtes un être très très évolué, vous ne serez pas en contact avec des entités astrales. Si vous êtes un être moins évolué, vous serez en contact avec des entités astrales, et qui c’est qui détermine ça ? C’est votre niveau d’évolution, votre travail ou le travail de l’Homme par rapport à ceci, ça fait partie de l’évolution de sa conscience et qu’est-ce que c’est de la conscience ? C’est la capacité individuelle d’évaluer son lien avec l‘invisible, c’est ça de la conscience !

Un Homme qui a une grande conscience est capable d’évaluer seul – parce que tu ne peux pas évaluer à travers les autres – mais un Homme est capable d’évaluer seul son lien avec l’invisible, avec les plans parallèles. À ce moment-là, il est capable de traiter éventuellement sur un même pied d’égalité avec cette intelligence-là et éventuellement en arrive à se libérer de la possession, c’est-à-dire à intégrer son énergie et éventuellement à voir les forces occultes travailler pour lui sur le plan matériel.

Mais avant que l’Homme soit capable de commander aux forces occultes, il va avoir beaucoup de pain à manger. Pourquoi ? Parce que premièrement l’Homme c’est un être qui est naïf, puis on est bien plus naïf qu’on pense. Vous êtes bien plus naïfs que vous pensez, vous pensez que vous êtes intelligents, vous pensez que vous êtes “smart”, vous pensez que vous en savez, mais je peux vous dire que vous ne savez rien.

Ça fait qu’à partir du moment où l’Homme comprendra qu’il ne sait rien, là il commencera à savoir quelque chose, mais si vous pensez que vous savez quelque chose, vous êtes réellement mûrs pour la possession. Vous pouvez vous permettre d’être spirituellement orgueilleux parce que vous n’êtes pas en danger encore, mais le jour où vous allez venir en contact avec les forces occultes, sur le plan télépathique du mental ou sur le plan astral, à ce moment-là vous aller voir que votre petit orgueil va sauter. C’est là que vous allez réaliser que vous n’êtes pas aussi intelligents que vous pensez.

La première chose à faire quand on veut commencer à intégrer les énergies de la conscience, c’est de réellement se regarder le nombril, et de voir et d’évaluer jusqu’à quel point on est orgueilleux. Je peux vous donner des mesures, des règles de mesures, comment évaluer votre orgueil spirituel, parce que c’est tout de l’orgueil spirituel. Si vous pensez que vous êtes intelligents, vous êtes déjà orgueilleux. Si vous pensez que vous en savez beaucoup, vous êtes déjà orgueilleux.

Si vous pensez que vous savez tout et que vous comprenez tout, vous êtes réellement orgueilleux. Et puis, si vous pensez que vous en savez plus qu’un autre qui est plus simple que vous autres, vous êtes encore orgueilleux. Puis, peut être qu’un jour, c’est de cette personne que vous aurez besoin, parce que c’est cette personne-là qui vous sortira de la merde, parce que cette personne-là pourra vous dire des choses que vous, avec votre orgueil, sur le pinacle de votre autorité, vous ne voulez pas écouter parce que vous pensez que vous êtes “smart”.

Quand vous allez à l’Université, vous avez un doctorat, vous pouvez vous permettre d’être orgueilleux, vous avez travaillé fort, ça fait partie de la psychologie humaine, ça fait partie de votre ignorance psychologique, ça fait partie d’un certain domaine que vous avez à contrôler puis à dominer, c’est-à-dire la science matérielle. Mais quand vous commencez à traiter avec les esprits, les fantômes, les ectoplasmes, les morontialités et les entités des autres mondes sans parler de tout ce qui existe, et que vous vous permettez de penser que vous êtes avancés, vous êtes réellement au pied du mur !

Puis le mur, ça va être la plaque de votre propre tombe parce qu’on commence seulement à comprendre l’invisible, ça n’a jamais été compris sur la Terre. Ce n‘est pas parce que vous avez “taponné”, puis lu des livres occultes, que vous avez “taponné” dans des machins de magie blanche ou de magie noire que vous connaissez les lois occultes ! Vous allez connaître les lois occultes quand vous allez détruire le pouvoir des forces occultes sur votre conscience personnellen, c’est-à-dire quand vous serez totalement à l’abri de la possession.

Là, à ce moment-là on pourra dire que vous êtes des êtres qui commencent à être formés, vous serez formés par vous-mêmes parce qu’il n’y a personne qui va vous former à ce niveau-là. La première chose à réaliser pour l’élimination du contrôle de la possession, c’est que vous ne pouvez pas être intelligents tout seuls. Puis rappelez-vous ces principes-là, je ne vous les dis pas pour rien et écrivez-les vous dans le front. Vous ne pouvez pas être intelligents tout seuls !

La journée où vous penserez que vous pouvez être intelligents tout seuls parce que vous avez un contact avec les autres plans, vous serez faits à l’os ! Moi je suis un initié, je suis en fusion depuis 69, c’est ma femme qui m’a amené à intégrer mon énergie, ce n’est pas eux autres qui vont te le dire, ce n’est pas eux autres qui vont te dire : “Ben Bernard, il faut que tu fasses ça pour intégrer ton énergie”. Ça fait que c’est ma femme, ma petite femme simple, qui a l’air simple, qui m’a amené à intégrer mon énergie.

L’Homme ne peut pas être intelligent tout seul, puis c’est probablement le plus grand principe de conscience en évolution que je peux vous donner pour l’avenir, si vous voulez en arriver un jour à réellement exercer votre droit sur les forces occultes, c’est-à-dire sur les présences qui cohabitent avec vous dans des mondes que vous ne connaissez pas encore, mais qui sont en contact avec vous le jour ou la nuit. Pourquoi vous ne pouvez pas être intelligents tout seuls ?

Parce que quand l’Homme vient en contact avec les plans occultes, il se crée une sorte d’osmose, il se crée une sorte de lien, il se crée une sorte de confrérie, il se crée une sorte de tendance à croire, il se crée une sorte de tendance à épouser, on a tendance à épouser l’occulte, parce que l’occulte, une fois qu’on le comprend, ça répond à toutes nos questions de vie. Un Homme qui a une conscience occulte avertie très développée, n’a plus de problèmes psychologiques sur la Terre.

Il fait réellement partie des immortels dans ce sens que sa conscience, une fois libérée du corps matériel, ne retourne plus au monde astral. Alors un être qui est en évolution de conscience et qui traite avec les plans subtils doit s’allier sur la Terre. Et le meilleur allié de l’Homme, c’est l’Homme. Ce n’est pas un esprit. Le meilleur allié de l’Homme, c’est l’Homme.

Alors si votre mari ou votre femme, ou votre “chum” vous voit faire des conneries puis vous dit : “Tu fais une connerie là, tu te prends au sérieux là”, vous êtes mieux d’écouter parce que ce sont ces gens-là, pour le moment, qui ont la meilleur vision de vous autres. Vous ne vous voyez pas encore parce que vous êtes en état de possession. Un être possédé ne se voit pas, il n’a pas intégré son énergie encore, c’est ça de la possession, c’est le manque d’intégration de notre énergie. Mais quelqu’un peut te voir, quelqu’un peut te dire : “Bon, ben là, c’est con ce que tu fais là, tu es en train de te faire prendre là”.

Alors votre rôle, votre sécurité dans un sens, c‘est d’écouter ces gens-là autour de vous qui ne vous veulent pas du mal, qui ne vous veulent que du bien et qui voient des choses chez vous que, vous, vous ne voyez pas encore. Un jour vous serez capables de voir vos folies tout seuls, vous n’aurez plus besoin de personne pour vous le dire. Mais pour le moment, vous n’êtes pas équipés, vous avez besoin de l’Homme. Et le meilleur, votre meilleure aide, votre meilleur support, votre meilleur ami aujourd’hui sur la Terre c’est l’être humain, pas les forces occultes !

Le Christ ne serait pas mort sur la croix s’il avait connu les lois occultes… “Mangez-donc d’la marde là” (Allez vous faire foutre). Les initiés n’auraient pas souffert des souffrances qu’ils ont souffert s’ils avaient connu les lois occultes. Tu iras demander ça au gars quand il est cloué sur la croix, comment est-ce qu’il l’aime sa mission ! C’est beau ça, deux-mille ans plus tard, parler de la mission, mais le gars qui est sur la croix ou le gars qui est dans le cachot, ou le gars qui se fait couper la tête comme Jean Le Baptiste, demande-leur comment est-ce que c’est intéressant, la mission !

En tout cas, je ne suis pas une personne à aller dans le passé puis faire allusion aux anciens initiés, mais je peux vous dire qu’il est temps que les initiés deviennent intelligents, puis ils vont le devenir, parce que l’Homme sur la Terre, il en a ras-le-bol, à partir des initiés, il en a ras-le-bol de se faire manipuler par les plans. Puis quand l’Homme pourra parler avec les plans comme moi je suis capable de parler avec les plans, l’Homme verra qu’effectivement, c’est des grands manipulateurs. Ça fait partie des lois de l’involution, puis l’Homme a extrêmement souffert !

La Terre, c’est une planète expérimentale. La conscience humaine, c’est une conscience expérimentale, ce n’est pas une conscience créatrice. Il n’y a absolument rien de créateur dans la conscience humaine. Même le génie humain vient des forces et des plans astraux. La conscience créatrice, si elle existait sur la Terre, premièrement l’Homme ne serait même pas sur la Terre, il serait sur une autre planète. Ça fait que la conscience créatrice n’existe pas sur la Terre, l’Homme n’a pas de conscience créatrice, l’Homme a toujours été manipulé par les plans.

Puis c’est à partir du moment où l’Homme va passer de l’involution à l’évolution que l’Homme va finalement fracturer son lien avec les plans, et que l’Homme va mettre derrière lui la conscience spirituelle de l’involution qui a servi à la victimisation de son ego et au développement du pouvoir temporel des religions sur la Terre, pour finalement en arriver à une conscience créatrice, c’est-à-dire à une maîtrise occulte de sa conscience universelle systémique, qu’il soit sur le plan matériel, qu’il soit sur le plan morontiel, ça n’a pas d’importance, un être conscient, il est conscient partout, tout le temps !

Mais le problème, le problème qui existe aujourd’hui, c’est que les êtres qui sont en évolution de conscience dans le monde, que ce soit en Europe, aux États-Unis, n’importe où, en Orient, tous les êtres qui sont en évolution de conscience sont des êtres qui sont bons, du bon monde. Il n’y a personne ici dans la salle qui a la nature d’un meurtrier, qui vole.

Les gens qui sont dans la salle, c’est des gens… Du bon monde, on dit : “C’est du bon monde, le bon monde est en évolution, le bon monde cherche”. Le problème avec le bon monde, c’est que le bon monde, ce n’est pas intelligent, c’est ça le problème du bon monde. Du bon monde, ce n’est pas intelligent, ça ne l’a jamais été. La mafia c’est intelligent. Le pouvoir c’est intelligent. Les jeunes qui “run”, c’est intelligent, les milliardaires c’est intelligent ! Eux autres sont intelligents, eux autres savent où est-ce qu’ils s’en vont, puis c’est eux autres qui… Ils “run leur show”, ils n’ont pas de problème de survie, eux autres, sur le plan matériel. Ils en ont des millions en Suisse, tout marche, c’est eux autres qui ont un yacht.

Il n’y a personne dans la salle ici qui a un yacht de trois-cent-cinquante-mille piastres là ? Je suis sûr qu’il n’y en a pas, ou s’il y en a un, c’est parce que ça appartient à un de ses “chums” qui est dans la mafia, là. Eux autres, ils en ont des yachts ! Mais nous autres on n’a rien, “crisse”, on est obligés de prendre le métro, puis encore ! Mais on est du bon monde, on est tous des “Snoopy”, on est tous une “crisse de gang” de “Snoopy”.

Je n’ai rien qu’on soit des “Snoopy”, ça ne me dérange pas qu’on soit des “Snoopy”, mais il faut qu’on devienne des “Snoopy” intelligents. Puis pour être un “Snoopy” intelligent, “you gotta start snooping around, you gotta start looking around, you gotta start feeling around, knowing around, seeing what’s around” (tu dois commencer à fouiner, tu dois commencer à regarder autour de toi, tu dois commencer à sentir autour de toi, savoir autour de toi, voir ce qui est autour)… Savoir qu’est-ce qui se passe réellement en arrière des plans subtils de la vie qui n’intéresse pas pour le moment la mafia ou les gens qui sont au pouvoir, mais qui intéresse simplement les gens qui sont de bonne conscience, puis qui sont en ferveur d’évolution, qui veulent évoluer. Ça fait que le monde est divisé en deux, puis il est bien divisé en deux ! Les niaiseux, nous autres, puis ceux qui sont un petit peu plus au parfum qui se promènent en jet privé.

Bon, nous autres, on a opté pour ne pas appartenir à ceux qui se promènent en jet privé – pas parce qu’on ne veut pas se promener en jet privé – mais parce qu’on n’a pas la vibration, on n’a pas la programmation. Ça ne fait pas partie de notre programmation. Pourquoi ? Parce que les êtres qui ont une grande sensibilité, qui sont inconsciemment en contact avec des plans un petit peu plus élevés, sont toujours, sur le plan matériel, réduits à vivre des vies difficiles.

Le Christ n’est pas né dans un palais, il est né dans une cabane avec la crotte de chiens puis la crotte de vaches. C’est lui qui aurait dû être mis dans un palais, c’est lui qui aurait dû être mis dans le palais d’Hérode. Non ! Nous autres, on vient au monde à St-Henri, “sacrament”. On ne vient pas au monde à Westmound (quartier riche du Québec) !

Ça fait qu’à partir du moment où on comprend ça, on commence à s’enligner puis on commence petit à petit à réaliser que l’être humain sur la Terre, pour une raison ou une autre, c’est un être qui est totalement sujet à une programmation. Il est très manipulé, et à partir du moment où il commence à réellement comprendre ça, là il peut commencer à changer sa vie et mettre un frein à l’abrutissement, la victimisation et le contrôle occulte de sa conscience planétaire.

Je suis tanné d’entendre le monde ou les Églises, ou les religions dire : “Bon, ben, c’est la volonté de Dieu.” “Tabarnak” qu’ils se mettent chez nous, moi, qu’ils m’apparaissent chez nous puis je vais leur casser les orteils ! J’en ai plein le cul de me faire dire, comme les Haïtiens disent : “Si Dieu l’vé”.

Ça fait que la manipulation de l’Homme… Puis ça s’en vient ça, parce qu’il y en a qui sont un petit peu plus en avant dans ce domaine-là, mais la manipulation de l’Homme, la conscience de l’Homme, les lois de l’Homme, les lois occultes de l’Homme, la création de l’Homme, d’où vient l’Homme, qui est-ce qui a créé l’Homme, le savez-vous qui c’est qui a créé l’Homme, ça vient d’où l’Homme ? L’Homme vient-il du Cro-Magnon, l’Homme vient-il de l’Homme de Pékin, l‘Homme vient-il de “l’australo”… Pléistocène, l’Homme vient d’où ? Ou, (ou bien) l’Homme vient-il d’une mutation au niveau du corps morontiel ?…

Quand tu commences à voir des OVNIs qui se promènent un peu partout dans la ville de Montréal, qui apparaissent, qui disparaissent, qui te prennent quelqu’un, qui t’envoient un rayon, qui le rentrent dans leur “cabane” puis qui te le déposent quelque part dans le champ, tu t’imagines, si tu retournes trois, quatre, cinq, dix, quinze, quarante, cinquante, soixante, cent-soixante-mille ans en arrière, que la même “crisse de gang”, quand ils sont venus, c’était facile pour eux autres de zapper un “moineau”, de zapper un Cro-Magnon, de zapper un Néandertal, de zapper un “Pékinésiste”, puis de zapper n’importe qui, puis de changer son taux vibratoire, puis automatiquement ouvrir le canal astral pour qu’une âme se dépose dans un corps animalisé pour créer finalement le chaînon manquant qu’on appelle l’Homme, en différentes couleurs, jaune, noir, blanc, “whatever it is” (quoi que ce soit) !

Ça fait qu’il va falloir qu’on se trouve les lumières un jour, mais c’est long. Et vous allez dire : “Ben, pourquoi est-ce que c’est si long, comment on est rendu à la science aujourd’hui”… On est rendu au vingtième siècle aujourd’hui, tout le monde parle des OVNIs aujourd’hui. Il y a Richard Glenn qui se casse le dos depuis des années pour parler des OVNIs, Bourbeau, tout le monde dans le monde qui parle des OVNIs ! Puis comment ça se fait qu’on n’a pas de contrôle ! “Nobody knows that’s going on” (personne ne sait ce qui se passe).

Les Américains, le projet du nouveau Mexique, Area 51 ! Tout ce qui est gardé par les gouvernements ! Comment ça se fait qu’on sait tant de choses puis qu’on ne sait rien, est-ce que c’est notre faute ? Non, ce n’est pas de notre faute, c’est parce qu’on fait face à des technologies qui ne sont pas sous le contrôle des lois de notre “spatio-temporanéité”. Quand une machine arrive, se présente dans l’écran radar puis disparaît, ce n’est pas normal selon les lois de notre science à nous autres.

Quand un avion est sur l’écran radar, il est là, tu le vois, il reste là, à moins qu’il tombe des airs et puis encore il y a un bip ! Alors on ne peut pas demander ! Puis il y a des raisons, puis il y a des bonnes raisons pourquoi les gouverneurs peuvent garder l’information secrète, pas de problème ! Ce n’est pas là mon problème. Le problème, de la façon dont je le vois, c’est celui qui fait en sorte que l’Homme sur le plan matériel en tant que conscience expérimentale, n’est pas disposé, pour le moment, à venir en contact objectif avec des niveaux d’intelligence qui sont capables de l’instruire de la relation étroite qui existe entre la Terre et d’autres civilisations. Pourquoi ?

Parce que l’Homme demeure encore aujourd’hui un être protégé. Par qui ? L’Homme demeure un être protégé par des forces qui veulent garder sur lui le pouvoir et ces forces-là on les appelle les forces sataniques. Pourquoi ? Parce que… Je n’utilise pas le terme “satanique” dans le sens judéo-chrétien ou dans le sens moral du terme ; pour moi “satanique” veut dire des forces qui traitent, travaillent, instruisent l’Homme à travers le corridor astral de sa conscience psychique, pour lui permettre en tant qu’être inconscient de demeurer dans l’emprise des forces de la mort, pour qu’après son existence sur le plan matériel, il puisse retourner en conscience astrale, au lieu de retourner en conscience morontielle.

Parce que si l’Homme retournait en conscience morontielle, ceci veut dire qu’éventuellement il n’y aurait plus de population sur la Terre, et éventuellement n’ayant plus de population sur la Terre, il n’y aurait plus de contrôle astral sur la Terre. Donc, les forces qu’on appelle “sataniques” seraient obligées de se chercher dans la galaxie locale une autre planète qui deviendrait pour eux une source de proies, une source de vie, une source d’évolution, une source de développement et une source de domination. C’est ça qu’il faut comprendre !

C’est ça que l’Homme un jour devra comprendre, mais il devra le comprendre par lui-même, il faudra qu’il le comprenne par lui-même, parce que l’Homme ne peut pas se permettre de croire quoi que ce soit aujourd’hui. Vous ne pouvez pas vous permettre de croire à ce que je vous dis, parce que si vous croyez ce que je vous dis, vous vous assujettissez encore à une forme de conscience qui, automatiquement, va vous dominer parce que vous allez utiliser des plans de conscience mentale qui vont réfléchir ce que je vous dis.

Et automatiquement, ça va vous mettre en branle sur le plan psychologique, de sorte que vous allez penser à ça, vous allez visionner ça, et automatiquement vous allez vous créer des tensions parce que vous n’arriverez jamais à comprendre le réel en y pensant. Ça fait qu’il ne s’agit pas pour vous autres de croire ce que je vous dis, il s’agit simplement de vous asseoir, d’écouter, et puis si ça fait votre affaire, de rester là, et puis si vous n’aimez pas ça, de “crisser votre camp”.

Ça, c’est la liberté que l’Homme doit avoir par rapport à n’importe qui, qui parle, que ce soit moi ou que ce soit d’autres invités d’honneur qui viennent d’autres plans. Ce n’est pas évident pour l’Homme de l’involution de s’imaginer qu’il existe, et que ça fait partie des lois involutives, le mensonge cosmique. Pourquoi ? Le mensonge cosmique existe parce que l’Homme n’est pas suffisamment libéré de son âme, l’Homme est trop astral.

Et comme l’Homme n’est pas suffisamment libéré de sa mémoire, l’Homme ne peut pas bénéficier directement de l’information, je veux dire de l’information objective, de l’information qui n’est pas truquée ; parce que si l’Homme bénéficiait de l’information à partir des plans, avec l’âme qu’il a, c’est-à-dire avec la mémoire qu’il a, donc la personnalité qu’il a, automatiquement il chercherait le pouvoir malgré lui-même.

J’ai été témoin pendant toutes mes années dans le public, en contact avec bien des gens, beaucoup de personnes, et je me suis toujours aperçu que le point faible, le talon d’Achille de l’être humain c’est le pouvoir ! Ce n’est même pas la sexualité. La sexualité c’est malgré toi, “it’s too good be true”. Mais le pouvoir c’est au-dessus de tout ! Ça va te chercher par en arrière, pourquoi ? Parce que le pouvoir te donne une chance de maximaliser la prétention psychologique de ton ego à l’autorité, certain de ta puissance ! C’est pour ça que c’est dangereux le pouvoir.

Le sexe, tu ne sais pas, tu peux rentrer dans le lit un soir, ça marche, le lendemain ça ne marche pas, t’es fait à l’os. Un gars couche avec sa femme le soir puis ça marche, puis le lendemain matin ça ne marche pas ou ça ne marche pas “pantoute” (du tout), je te dis qu’il se pose bien des questions sur son pouvoir, il n’a pas grand pouvoir ! Après tu vas lui dire : “Tu n’as pas grand pouvoir dans ton petit pouvoir, hein” !

Mais quand tu parles du pouvoir psychologique, quand tu parles du pouvoir du mental, quand tu parles de la science, quand tu parles de l’impression de savoir, quand tu parles de l’impression de contrôler ou le vouloir, ou le désir de contrôler, c’est là que tu commences à traiter avec le talon d’Achille de l’Homme.

Et les forces occultes du mental ne sont pas intéressées à faire de l’Homme un magicien. Elles ne sont pas intéressées à donner à l’Homme le pouvoir parce qu’elles savent très bien que l’Homme n’est pas capable d’exercer le pouvoir. Pourquoi ? Parce que l’Homme n’est pas suffisamment transparent. Pourquoi ? Parce que l’Homme n’est pas suffisamment réel. Pourquoi ? Parce que l’Homme ne connaît pas les lois occultes.

Quand vous traitez avec le pouvoir sur le plan psychologique, vous traitez avec une diminution ou un agrandissement de votre ego, de votre personnalité. Mais quand vous traitez avec le pouvoir sur le plan occulte, dans le sens mental du terme, quand vous traitez du pouvoir en relation avec les forces, quand vous parlez du pouvoir dans le sens que les forces vous transmettent une vibration, qui vous permet sur le plan matériel d’exercer une certaine domination à un certain niveau, ou dans le cas d’une certaine expertise, vous devez être transparents si vous travaillez avec les forces occultes du mental.

Mais l’Homme ne peut pas devenir transparent parce qu’il veut devenir transparent, il faut que la transparence soit développée, autrement dit il faut que ses vitres soient lavées puis ça prend du temps, ça prend beaucoup de “win deks” pour laver les vitres de l’Homme parce qu’elles sont très très encrassées. Puis pourquoi elles sont très encrassées ? Parce que l’Homme a vécu pendant des siècles dans la mémoire de la race.

L’Homme a vécu pendant des siècles dans l’impuissance, l’Homme a vécu pendant des siècles sans la vision morontielle des êtres avec lesquels il peut être en communication directe. L’Homme a vécu pendant des siècles dans la totale ignorance qu’il existe dans l’invisible des mondes très développés qui gouvernent, qui créent, qui instruisent, qui contrôlent, qui dominent, dépendant des mondes auxquels on s’adresse ; c’est bien beau de parler des mondes de la lumière puis c’est bien beau de parler des mondes des ténèbres ou des mondes sombres ! Mais ça veut dire quoi ?

L’Homme ne connaît pas la différence. Il y a simplement deux mots à l’extrême qui définissent à l’extrême ces régions-là des mondes parallèles, c’est Satan puis les forces de la Lumière, ou Lucifer puis Michel Archange. On est tous adeptes là ! Un p’tit peu de vocabulaire, des fois on parle de Gabriel, mais ça ne veut rien dire ces mots-là, parce que les termes sont simplement des façons de penser, c’est-à-dire des manières de manipuler et de manipuler émotivement l’essence spirituelle de la conscience humaine.

Quand l’Homme saura qu’est-ce que c’est réellement Lucifer, puis quand l’Homme saura qu’est-ce que c’est réellement Gabriel, puis… Comment est-ce qu’il s’appelle l’autre… Michel Archange, l’Homme saura réellement comment sont structurées dans les mondes parallèles les civilisations qui ont donné naissance à la forme humaine, qui ont donné naissance à l’Esprit de l’Homme, qui ont donné naissance à l’âme de l’Homme !

Ça vient d’où l’âme ? Ça n’a pas été produit par un “cheese”, l’âme ! Ça vient de quelque part l’âme, c’est une énergie, ça a une dynamique, ça a une origine, ça a une identité, ça a un numéro, ça a une valeur, ça a une limite, ce n’est pas éternel, ça se détruit, ça se dématérialise dans d’autres mondes, l’âme. Alors qu’est-ce qu’il reste à l’Homme en tant qu’identité si son âme est déjà menacée d’extinction dans des mondes dont il ne peut même pas prendre conscience sur le plan matériel ? C’est le contact entre ce qu’on appelle l’âme et l’Esprit, c’est la fusion et c’est ça l’évolution.

Et c’est ça qui permettra un jour que l‘Homme puisse passer d’une dimension à une autre, en arriver finalement à reconnaître ses maîtres mais à ne plus jamais être esclaves de ces “câlisses-là”. Il y a quelque chose que j’aime des dictateurs, les dictatures, il y a quelque chose que j’aime des êtres machiavéliques, il y a quelque chose que j’aime des êtres qu’on considère pas bons sur la Terre, c’est qu’ils sont assez “ti-crasses”, ils sont assez “ti-crasses” pour dire à ceux qui sont autour d’eux autres : “Mangez donc d’la marde” (Allez vous faire foutre) !

Il y a quelque chose, une sorte de force en eux autres, qui leur permet, même si elle n’est pas réelle, même si elle est fictive, même si elle est basée sur une grande faiblesse, ils ont une sorte de force en eux autres qui leur permet de toujours garder leur tête au-dessus de l’eau, tandis que nous autres on passe notre temps à avoir la tête en dessous de l’eau !

Puis un jour, il va falloir que l’Homme en évolution de conscience, l’Homme sensible, l’Homme grand, l’Homme qui ne tue pas, l’Homme qui ne vole pas, l’Homme qui ne viole pas, l’Homme qui a une belle conscience, en arrive un petit peu à vivre la même sorte de transmutation de son être, qu’il en arrive un jour à exprimer une sorte de volonté intransigeante, puissante, mais lumineuse, contre les forces occultes – pas contre l’Homme – contre les forces occultes.

Ce que je reproche aux dictateurs, c’est que ce sont les Hommes qu’ils abrutissent. Alors qu’un jour, l’Homme, ce sont les forces occultes qui l’abrutiront, les forces astrales du monde de la mort. L’Homme sera capable de parler aux entités de la mort, leur dire, leur parler, leur expliquer qu’est-ce qu’ils font là, pourquoi est-ce qu’ils sont là, puis savoir où est-ce qu’ils sont, là ! L’Homme saura parfaitement, comprendra parfaitement la configuration du monde astral même s’il est dans son corps matériel, mais ça va se faire comment ?

Ça va se faire quand l’Homme va commencer finalement à se libérer, libérer lui-même de sa naïveté. Ce que je reproche le plus à l’être humain sur la Terre, c’est la naïveté. La naïveté, ça veut dire quoi ? La naïveté, je vais vous en donner des définitions bien bien rapides parce que je peux vous en donner pendant quinze jours. La naïveté, c’est penser que ce que vous recevez dans votre tête, c’est ça ! La naïveté, c’est de penser que ce que vous recevez dans votre tête, c’est pour éventuellement vous démontrer que la réalité, c’est ça !

La naïveté, c’est pour imprimer dans votre conscience l’impression que ce que vous recevez dans votre tête, c’est ça ! La naïveté, c’est toute forme de manipulation de votre psychisme, qui est basée sur la nature involutive de votre corps émotionnel et de votre incapacité de briser, de briser les archives, ce qui garde les archives, ce qui empêche que la communication passe des forces ou des plans vers l’Homme. Tout ce qui empêche l’information ! Tout ce qui empêche l’information, c’est de la désinformation.

De la naïveté, c’est l’impression qu’on a de ne pas savoir. De la naïveté, c’est l’impression qu’on a de savoir. Mais vous allez dire : “Ça se situe où”… Ça se situe simplement dans notre pouvoir, en tant qu’être conscient, de toujours fracturer la forme. Un être conscient fracture la forme. Un être conscient n’est jamais intéressé à la vérité. Si vous vous intéressez à la vérité, à un niveau ou à un autre, un jour vous vous ferez piéger par la naïveté. Et un jour vous deviendrez automatiquement des êtres qui sont manipulés, qui seront victimes d’une forme quelconque de possession, même si cette possession-là est élevée.

Il y a des êtres qui ont trop souffert sur la Terre pour ne pas comprendre ceci. Je vous le dis, puis moi j’en suis un ! L’Homme ne peut pas se permettre d’être naïf en ce qui concerne les plans occultes. Et le début de la rupture avec la domination et le mensonge cosmique, donc techniquement avec la possession du corps mental, c’est la capacité chez l’Homme de toujours pouvoir renier ce qu’il pense.

Là, vous allez dire : “Ben, oui, mais si on renie ce qu’on pense, il nous reste quoi”… Il vous reste simplement une chose, le seul outil que l’Homme aura demain pour façonner et faire descendre sur la Terre les archives, pour façonner la conscience humaine, pour façonner les lois que l’Homme doit comprendre pour s’exécuter en tant qu’être conscient, c’est sa capacité de briser la forme.

Et ceci, c’est contenu seulement dans la vibration, c’est la vibration qui est pour l’Homme l’outil, c’est la vibration qui est pour l’Homme le moyen ou le médium de travail, parce que dans la vibration, il n’y a aucune réflexion. Dans la vibration, l’ego n’est pas participant. Dans la vibration, l’Homme est en syntonisation instantanée avec son principe universel, appelez-le comme vous voulez, le principe universel, “I don’t give a ship”.

Mais le principe universel, l’affaire en arrière, l’affaire en haut, l’affaire qui connecte réellement avec son humanité ici, c’est à travers la vibration. Et c’est ça, éventuellement, qui permettra à l’Homme de réaliser qu’il a accès à beaucoup d’informations, dans la mesure où il est capable de manipuler le courant qui passe de l’Hydro-Québec quand ça passe de la Baie James et qui descend à Montréal sans que les fils brûlent. Tout est dans la vibration !

Si vous vous faites prendre dans la vérité, vous allez être faits à l’os ! Regardez l’histoire des sectes, regardez l’histoire des religions, regardez les histoires des philosophies, regardez l’histoire de la connaissance humaine, regardez l’histoire de l’Homme, regardez la conscience de l’Homme et vous allez voir que l’Homme est constamment en voie d’épuration, en voie d’expérience, et demeure après des siècles et des siècles aussi “sans-dessein” qu’il était avant !

J’ai vingt-cinq ans d’expérience avec ces “chiens-là” je les connais ! Les êtres de lumière… Mon cul ! Des êtres de lumière… Moins que vous autres ! Des êtres de lumière, des guides spirituels, et puis des… En tout cas, on est du “stock” ! On “fait dur” ! Si l’être humain est capable… L’être humain… Les beaux parleurs comme moi… Si l’être humain est capable de nous “empisseter” (se faire avoir, se faire mentir), imagine-toi ce que ces “sacraments-là” sont capables de faire ! Je me prends comme exemple, je me mets sur la table d’exécution.

Quand je vous dis que le mensonge, ce n’est pas la déformation de la vérité, ça va bien plus loin que ça. Le mensonge c’est de la désinformation, c’est du mensonge ! Pour vous expliquer un principe – même si je connais les lois occultes en arrière parce qu’il y a un processus d’évolution qui est nécessaire à l’Homme, mais si tu étais capable de dire à ton double : “À quelle heure l’autobus arrive ce soir”, puis il te dirait : “L’autobus arrive à 7h15”. Bon. Il est supposé d’arriver le “crisse” d’autobus à 7h15. S’il arrive à 7h ou s’il n’arrive pas, c’est du mensonge !

Quand vous serez en mesure de tester jusqu’à quel point vous recevez de l’information objective, vous allez voir jusqu’à quel point les plans ont toujours été mensongers envers l’Homme. Ne vous demandez pas pourquoi sur la Terre aujourd’hui en 1995, on croit encore au “petit Jésus” ! Je n’ai rien contre le “petit Jésus”, c’est une belle fable pour bien du monde, puis je ne suis pas intéressé à y toucher à cette forme-là, mais je peux vous dire une chose… Que je ne vous dirai pas ! (rires du public). Applaudissements.

mise à jour le 23/06/2024

Retour en haut