CP-016 Forme de révélation

“Un grand nombre de plus en plus croissant se verront dire, de l’extérieur ou de l’intérieur, qu’ils sont en communication avec de grands personnages tels que la Vierge, ou le Christ, ou d’autres grandes personnalités cosmiques, et ce même …” BdM

 

En Français vous lisez la transcription manuelle de la conférence de BdM, dans une autre langue la traduction par une intelligence artificielle (AI) de cette transcription manuelle, donc le résultat est à interpréter avec discernement.


Un grand nombre de plus en plus croissant se verront dire, de l’extérieur ou de l’intérieur, qu’ils sont en communication avec de grands personnages tels que la Vierge, ou le Christ, ou d’autres grandes personnalités cosmiques, et ce même nombre croira à la forme du mot qui leur sera imprimée. Vêtus de cette supériorité spirituelle, enveloppés de cette sécurité spirituelle, une force pénétrera leur ego et supportera leur ego afin que leurs témoignages servent dans leur expérience personnelle et leur expérience transactionnelle. Se sentant en sécurité spirituelle, ces hommes ou ces femmes auront tendance à imposer l’autorité spirituelle de leur personnalité sur ceux qui sont en voie d’évolution dans leur entourage.

Il est recommandable à ces gens de bien se garder du sentiment d’infaillibilité spirituelle qui s’est établi en eux, car un tel sentiment ne peut être totalement vécu chez l’Homme que lorsqu’il a dépassé le doute personnel de sa spiritualité et que son orgueil spirituel a été totalement démoli.

Si un Homme est en contact vibratoire avec l’aspect pur et simple de telles personnalités universelles qui appartiennent déjà à la totalité de l’esprit universel, l’Homme autour de lui, l’Homme qui évolue dans son entourage, ne peut sentir aucune forme de spiritualité supérieure ou de supériorité spirituelle. Un tel personnage doit naturellement manifester un très grand équilibre entre son ego et la partie intérieure de lui-même. De sorte que les gens, ou le monde, ou l’entourage autour de lui ne soit d’aucune façon imposé d’une force spirituelle fondée sur le moindre orgueil et la moindre vanité.

De grands voiles couvriront la conscience de l’Homme et de grandes révélations lui seront faites dans le cadre de sa psychologie spirituelle primitive. Et l’Homme, à cause justement de sa psychologie primitive, sera facilement rendu proie à toute révélation dont le caractère spirituel bénéficiera à l’ego ou à la personnalité. Mais comme le plan est parfait, ces Hommes serviront à l’évolution des autres, car l’arrogance sincère de leur spiritualité forcera les autres à se remettre en question, afin qu’eux-mêmes subissent en eux la destruction et le dépassement du doute personnel. Mais lorsque le travail sera terminé chez les autres à leur insu, il commencera chez eux, et ces mêmes personnes, qui pendant longtemps ont cru être les vaisseaux d’or, devront eux-mêmes passer et vivre le grand nettoyage spirituel afin qu’intervienne en eux la grande conscience pure du supramental, non spirituelle dans sa forme mais réellement spirituelle, c’est-à-dire : harmonieuse dans sa manifestation.

Les vaniteux et les orgueilleux, de par la nature-même de leur esprit, ne peuvent voir ou réaliser qu’ils le sont. Mais ceux qui évoluent autour d’eux peuvent le sentir, et le savoir, et le réaliser, et ce sont ces mêmes gens en évolution qui serviront de miroir, afin que tombent les voiles qui auront servi à d’autres pour leur évolution, mais qui maintenant doivent tomber chez celui qui devait servir d’outil, d’instrument, aux forces pénétrantes.

Quel homme, quelle femme sur la Terre, aujourd’hui, dans les conditions psychologiques et spirituelles de l’évolution de cette planète, peut se permettre d’être sûr, sans être sûr d’être sûr, si cette même personne n’a pas été éprouvée dans la forme personnifiée de sa révélation ? L’Homme de demain comprendra que les formes, même si elles sont tissées du sacré, sont issues de la mémoire de l’Homme et ne servent que l’Homme jusqu’au jour où ce dernier n’est plus Homme, mais Homme par surcroît.

Des milliers d’hommes et de femmes, dans le cadre de la préparation qui est en voie d’accroissement sur la Terre, se verront révéler telle chose ou telle chose. Leurs sentiments spirituels “renforcis” par ces révélations, mais non équilibrés et harmonisés par l’expérience, feront de ces personnes des outils pour la propagation d’une vibration spirituelle, dont eux-mêmes, un jour, devront détruire la forme, s’ils veulent ou doivent devenir libres de cette forme qui leur a déjà servi, mais dont ils ont été aussi l’esclave.

De tous les coins du monde, les Hommes seront bombardés par un aspect quelconque de la révélation, et naïfs des lois de l’évolution et de la transformation, ces Hommes créeront ici et là des mouvements, des rassemblements, des sociétés, des organisations dont ils se sentiront le centre, le pivot, le médiateur entre la Terre et le Ciel. Beaucoup afflueront vers eux, les écouteront, car il leur sera dit qu’ils ont été révélés de telle chose ou telle chose.

Le sacré hypnotise l’Homme, l’arrête, lui fait croire qu’il est dans la bonne voie, qu’il est sur la voie. Seul le discernement total peut lui faire réaliser qu’il fait partie d’un tout, et que son ego spirituel doit encore avancer vers la neutralité totale de ses sentiments envers lui-même et envers les autres. Ceux qui souffrent du mal de la révélation ou d’une forme sacrée quelconque de la révélation, doivent un jour sortir de cette maladie afin de bien vivre leur état intérieur et d’en réaliser l’harmonisation totale avec leur extérieur.

Ainsi qu’il est connu, l’Homme ne peut être transformé que lentement, et que par des moyens qu’il peut facilement évaluer selon sa psychologie sociale et sa psychologie religieuse ou spirituelle. C’est à cause de cette réalité psychologique chez l’Homme que la révélation devient nécessaire pour allumer en lui le feu de sa grande spiritualité. Mais un jour, lorsqu’il doit faire face à tout ce qui transcende les mots, et les formes spirituelles et les sentiments spirituels, il est forcé d’abattre son pavillon et d’entrer dans les rangs de la grande vie, libéré des images faites à l’échelle de l’Homme.

L’initiation de la race humaine à la conscience totale ne peut être conditionnée ou évaluée à l’échelle de la pensée humaine. Car justement, cette échelle et les valeurs de cette échelle doivent être totalement dépassées, sinon détruites, afin que l’Homme puisse s’avancer vers le corridor infini de la conscience universelle. Les supports psychologiques provenant du spirituel ou du sacré qui lui sont révélés ne sont que des piliers temporaires permettant à l’énergie de la conscience de pénétrer l’ego humain, afin de l’harmoniser quelque peu avec une dimension future de son développement, dont il devra un jour ou l’autre prendre conscience.

Mais cette prise de conscience ne sera jamais telle que la prévoit l’Homme, car tout ce que prévoit l’Homme est à l’échelle de l’Homme, tout ce que voit l’Homme est à l’échelle de l’Homme. C’est pourquoi l’initiation de l’Humanité, la préparation de l’Humanité, ne sera jamais prévisible tant sur le plan individuel que sur le plan collectif. Voilà pourquoi toute préparation implique à son terme une destruction, afin qu’une nouvelle génération de forces puisse pénétrer la conscience humaine et l’élever vibratoirement jusqu’au niveau nécessaire à la transmutation.

Au cours des années qui viendront, les Hommes seront bombardés dans leur esprit par des formes dont l’énergie servira à transformer leur esprit et à diriger leur regard de l’extérieur vers l’intérieur. Bien que ces formes seront à l’échelle de l’individu, selon sa nationalité, son tempérament, sa culture, sa religion, elles auront toutes le même but, c’est-à-dire l’élévation vibratoire de la conscience humaine et l’actualisation dans le monde entier d’une plus grande conscience personnelle, qui cherchera de plus en plus les limites de la conscience évolutive et les points de repère de cette conscience mondiale.

De plus en plus d’hommes et de femmes chercheront à rencontrer des hommes et des femmes qui pensent dans la même direction qu’eux. De plus en plus d’êtres chercheront à harmoniser ce qu’ils sentent ou ce qu’ils savent avec d’autres personnes. De sorte qu’une grande réserve d’êtres humains se formera dans toutes les nations. Et de cette réserve d’Hommes, toutes les formes de révélation serviront dans le cadre des lois d’attraction et de répulsion.

Dans certains cas, des personnalités qui auront été le siège de certaines révélations, attireront à elles un nombre de personnes. Dans d’autre cas, d’autres personnalités qui auront été le siège de révélations créeront éventuellement une répulsion chez ceux qui, au début, auront été attirés par elles. Car tous les Hommes évoluent et tous les Hommes, petit à petit, perdent leurs illusions. Et au fur et à mesure que tombent les voiles, au fur et à mesure l’expérience spirituo-sociale se transforme en expérience totalement personnelle et interne.

Le dénominateur commun de tous les Hommes devant le cosmique, c’est l’ignorance totale. Toute autre allusion, ou toute autre illusion que l’Homme se fait de la vérité fait partie de son expérience intégrale et ne relève que de cette expérience.

L’Homme est assujetti à une telle déformation de la réalité, à cause de ses sens et aussi à cause de la diminution du pouvoir de son esprit sur ses perceptions extrasensorielles, que toute valeur qu’il donne à la réalité n’est qu’un reflet primitif et essentiel de son ignorance. Et sa plus grande marge d’erreur réside dans le pouvoir de son esprit, de croire en son esprit. Ce cercle vicieux ne peut être rompu que par la souffrance qui détruit la forme lorsque l’ego a suffisamment développé de forces réelles, c’est-à-dire lorsqu’il a suffisamment confondu les illusions de son propre esprit. Tant que l’ego n’a pas confondu les illusions de son propre esprit, il est impuissant devant son propre esprit, et cette impuissance demeure avec lui jusqu’au jour où il sent, où il sait, où le discernement fait partie intégrale de lui, et où le doute ne peut plus pénétrer dans les régions calmes de son mental.

L’Homme doit comprendre que toute révélation, que toute expression par les mots du sacré spirituel en lui, est à la fois une forme de pénétration d’énergie nouvelle et à la fois une force qui retarde la compréhension parfaite de ces énergies. La dualité de l’esprit humain cherchera automatiquement à former dans l’esprit de l’Homme un pôle positif en relation avec cette révélation.

Mais l’esprit humain possède aussi un pôle négatif. Et c’est ce dernier qui devra éventuellement entrer en jeu, afin que le pôle négatif et positif, que la dualité de l’esprit, soit détruite pour permettre que règnent en lui la neutralité totale, la synthèse, le vide, le savoir, où toute forme est impuissante sur l’esprit. Car l’esprit, à ce moment, crée lui-même la forme, puisqu’il est totalement libre d’elle et qu’il évolue et qu’il évoluera en dehors d’elle, afin de propager dans l’avenir des formes nouvelles, c’est-à-dire afin de permettre que l’Homme sache de nouvelles choses non fondées sur l’esprit des choses anciennes.

Ainsi, quelle que soit la nature, la hauteur spirituelle de toute révélation, de toute révélation du sacré, la forme est toujours la manifestation primitive de la réalité qui soutient une telle révélation. Et l’ego spiritualisé doit se méfier de cette forme s’il veut en dépasser les limites et augmenter sa résonance à la conscience pure. Tout Homme qui connaît ces choses et les applique, les vérifie par lui-même, découvrira leur réalité et aussi la réalisation lui viendra que toute fondation dans la réalité nécessite la destruction de toute fondation spirituelle et imagée.

L’Homme de demain n’a plus de choix. Il doit aller totalement vers le vide, c’est-à-dire l’infinité, ou continuer son expérience dans la direction qu’il a déjà connue afin d’en sortir un jour, plus tard, sur ce plan ou sur un autre. Mais s’il doit un jour connaître les mystères de ce plan et des autres, sans avoir à partager avec les Hommes les illusions de son esprit planétaire, il devra vivre à la limite de son esprit. C’est-à-dire dans le vide de son esprit où le plein réel, où la réalité, coexiste avec l’âme, l’ego et la personnalité, où l’intérieur et l’extérieur coïncident, et où l’invisible pénètre le visible, et où le visible devient le support des manifestations des autres mondes.

Ceux qui vont vers la lumière ne vont pas vers la lumière de la façon dont ils préconisent le mouvement, mais iront vers cette lumière de la façon dont cette dernière veut bien qu’ils en approchent. Cette loi est irréductible, c’est une loi d’initiation, c’est une loi de transformation dont le but est la transmutation totale de l’Homme sur tous les plans jusque dans la matière.

Ainsi, il est naturel à l’Homme, dans les phases premières de son évolution vers les dimensions autres, de reconnaître en lui-même des aspects ou d’autres d’une révélation personnelle. Mais il est aussi naturel à l’Homme de dépasser les formes humaines de cette révélation afin qu’il puisse, à un moment donné, engendrer en lui-même les forces très puissantes de la conscience universelle qui, comme un torrent, dépassent tous les obstacles de son ego spiritualisé et apporte cet ego sur les rives du savoir calme, océanique, et infini de la conscience.

Vos petites attitudes personnelles, personnalisantes, seront subjuguées par la puissance de cette conscience dont la force, dont la pénétration, marquera sur votre visage et dans votre esprit la puissance d’un dieu dont vous ne pouvez comprendre aujourd’hui l’esprit ou reconnaître le visage qu’à l’échelle où votre esprit en a été éduqué ou en a été révélé.

Regardez en dedans de vous et cherchez s’il n’y a pas, quelque part dans un coin de votre esprit, la moindre étincelle d’orgueil ou de vanité spirituelle en relation avec une révélation quelconque qui vous a été transmise. Et si vous voyez une telle étincelle, sachez que son feu, un jour, devra dévorer votre esprit, afin de le libérer de la forme qui vous a été imprimée, dans le but d’élever votre esprit, dans le but de propager votre esprit, dans le but d’aider votre esprit. Mais considérez que ce travail de la conscience dépasse les ablutions personnelles que vous puissiez vous faire, dans l’esprit de votre esprit. Tant que vous êtes dans l’esprit de votre esprit, il y a en vous deux aspects de la réalité, un aspect subjectif personnel, humain, un autre aspect objectif prépersonnel cosmique. Et ces deux aspects doivent convenir l’un avec l’autre, et non l’un se regarder dans le miroir de l’autre.

Beaucoup seront appelés, car beaucoup auront été saisis dans leur esprit par une forme ou autre de la révélation. Mais peu seront reconnus car la révélation en eux n’aura pas été transformée dans l’écriture et le texte clair et limpide du savoir qui ne provient que de la conscience, et qui ne peut être exécuté que par le discernement total. Là où la sagesse spirituelle ouvrira grand les portes de la compétition humaine et mondiale, pour les olympiades de l’infinité, peu d’hommes et de femmes se verront accorder les lauriers de la victoire dans ce premier mouvement de l’évolution planétaire.

L’Homme spirituel de la Terre doit devenir l’Homme cosmique. Et la différence entre les deux est énorme. Car chez l’un, l’esprit de l’Homme domine, tandis que chez l’autre, l’esprit de la trinité dans l’Homme domine, et je parle ici de la trinité des forces de la lumière. L’esprit de la trinité et l’esprit de l’Homme sont deux esprits différents. Alors que l’esprit de l’Homme fait partie de l’esprit de la trinité négative de par sa condition planétaire, de par son lien à la forme, l’esprit de l’Homme fait partie de la trinité positive, lorsqu’il a totalement assujetti son esprit aux lois de cette trinité. Et les lois de la trinité de la lumière sont simples : La première loi est celle qui demande que l’Homme sache sans interposer sa croyance.

La deuxième, que l’Homme sache sans croire qu’il sait.

La troisième, que l’Homme comprenne sans savoir pourquoi il sait.

Toute interférence avec cette loi de la trinité de la lumière force l’esprit de l’Homme à croire qu’il sait, à établir qu’il sait, et à vouloir bénéficier de l’approbation des autres.

Les nuances subtiles entre les lois de ces deux trinités font de l’Homme un être libre au-delà de la forme spirituelle, ou font de l’Homme un être composé à la fois d’impressions spirituelles et soumis aux lois de la forme spirituelle. Dans le cas dernier, bien qu’il y ait développement spirituel, il ne peut y avoir de discernement car la forme spirituelle est encore trop puissante pour permettre que l’esprit humain s’allie totalement à des principes qui sont à la fois extérieurs et intérieurs à lui-même.

Ainsi, reconnaissez en vous-mêmes que toute forme quelconque de révélation n’est qu’une étape dans votre évolution, et sachez qu’à un moment donné de votre vie, si vous devez vivre la transmutation totale, vous aurez à dépasser la valeur de cette révélation que vous attachez à votre personnalité, afin de la sécuriser et de lui donner une couleur spirituelle particulière.

La mise en garde faite ici ne s’applique pas à tous, c’est-à-dire qu’elle ne s’applique pas à tous ceux qui sont en voie d’évolution. Mais elle s’applique à tous ceux à qui une grande et importante révélation a été faite, afin de soulever en eux certaines forces spirituelles qui, dans le cadre de l’évolution personnelle et sociale, jouent un jeu prépondérant, et un jeu qui dépasse l’entendement personnel de l’ego récepteur.

Plus il vous est probable d’influence, dans un milieu social donné, plus il vous est probable d’être récepteur d’une forme ou autre de révélation. Lorsque le travail fait en relation avec l’exploitation de la valeur de la révélation aura été terminé, viendra le jour où vous-mêmes, personnellement, devrez défricher totalement le terrain hautement spiritualisé par la forme de cette révélation, afin que vous puissiez, à un moment donné, vous-mêmes, cesser d’être esclaves de la forme pour poursuivre votre évolution vers le discernement total.

mise à jour le 20/06/2024

Retour en haut